- Kill Me Sarah - http://kmskma.free.fr -

902 A new Year : avant (Jackson Browne)

Posted By KMS On 25 janvier 2015 @ 19 h 07 min In En attendant la fin du monde | Comments Disabled

Jackson Browne [1] : The Road 1977

Image de prévisualisation YouTube [2]

J’ai fini l’année en mangeant des huitres et en écoutant le violon tire larmes de David Lindley sur The Road de Jackson Browne. Les premiers albums de Jackson Browne sont le reflet parfait de la Californie en déliquescence post Charles Manson, après le massacre du 10050 Cielo Drive. Avec l’odeur de moisissure des nénuphars des piscines abandonnées et les traces de cocaïne sur la table basse en verre. Il n’y a pas de rapport avec les huitres.

Je confonds souvent (i.e : toujours (ou presque)) David Lindley avec Sonny Landreth. Il a joué sur deux albums de Bashung (Landreth)(pas Lindley). Je confonds juste parce que Bernie Leadon des Eagles, parti avant le grand succès de l’hôtel que tu ne peux plus quitter, a joué aussi sur Osez Josephine. Aussi parce que Jackson Browne a composé pour les Eagles (Take It Easy). Tout ça est très confus.
Je garde un goût certain pour ces peintures douces amères des seventies déclinantes, le côté décors de cinéma vermoulus. Ce siècle aurait un peu plus de classe, on retrouverait plus souvent dans les chansons actuelles, l’atmosphère du moment, l’air du temps. Mais il faut croire qu’il n’y ait plus que les rappeurs pour le sentir…

La nouvelle année a débuté lentement et j’ai fini par revisiter les reprises diverses et multiples de Mark Kozelek. En écoutant celles de Modest Mouse, je me suis dit que leur prochain nouvel album sûrement un peu raté est encore un signe que ce monde est sur le déclin.

Ça venait d’une interview de Mark Kozelek lue en ce premier jour de l’année. Il raconte qu’il a sur sa table de nuit la photo d’une fille morte à 34 ans à laquelle il pense tous les jours, et j’ai repensé à Katy Song, sur l’album du Rollercoaster, et à tous ces instants passés avec cette chanson. Il parle aussi de Jason Molina et d’un type handicapé qui a attendu 22 ans pour le voir et lui a demandé de chanter Mistress alors qu’il ne veut plus chanter ces anciennes chansons. Il dit aussi que l’accolade de ce type (hug en anglais, plus qu’une accolade, l’étreinte?) après le concert, c’est le souvenir de son année.

2015. Ça fait des comptes ronds. 40. 35. 25. 15. 55. J’ai toujours aimé le chiffre cinq. Sans raison.
C’était avant.


Article printed from Kill Me Sarah: http://kmskma.free.fr

URL to article: http://kmskma.free.fr/?p=7978

URLs in this post:

[1] Jackson Browne: http://www.jacksonbrowne.com/

[2] Image: http://www.youtube.com/watch?v=z3fG7SQhnew

Copyright © 2010 Kill Me Sarah. All rights reserved.