889 Summer comp’

1 août 2013 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Summer Comp’ (spotify)

(pour ouvrir Spotify dans le navigateur : Summer Comp’)

(Photo ©KMS 2010)


De la chaleur par bouffées, l’été en concentré, vagues folles et débridées, l’odeur de l’herbe coupée et de la terre mouillée après l’orage.
Quelque part dans le ciel, des nuages en traine déchiquetée, clichés éphémères, en images carrées.
Il faudrait tirer la musique comme la nuit tire derrière elle l’obscurité.
Eteindre les lumières, boire un verre, chercher le courant d’air entre deux fenêtres, ou sur l’herbe, sous les étoiles.
Comme flotter légèrement.

Décrire la musique est toujours un exercice délicat, si ce n’est vain. Comme tenter de réveler un secret d’initiés. Tout est pourtant, dans le court intervalle entre Schoolboy Q samplant la flûte de Peter Gabriel sur le Selling England de mes 14 ans, et la voix désarmante de Hope Sandoval attendant le retour de Mazzy Star.
Ou entre les Nettoyeurs de Venus et la réédition d’East Village qui sera le disque de l’année même s’il est sorti en 1992.
Ou dans l’articulation des merveilleux accords du piano des Rois de Steely Dan, dans les Sparks citant Clark Gabble dans Gone with the wind ou la jolie Nara Leão. Ou dans les guitares des Scud Mountain Boys.

Arrêter de chercher l’introuvable, poser les choses à terre, comme on laisse un livre sur un banc en espérant qu’il soit récupéré, lu, aimé. Ces histoires dont on ne sait jamais rien. Les moments qu’on accompagnerait uniquement par une présence fantôme.
Se laisser porter, pendant qu’on peut, glisser, lentement, vers des paysages imaginaires du passé.

Tags : , , ,

Catégorie : Music of my mind, Sunday Summer Tape

Comments are closed.