638 Too much (American Music Club)

28 janvier 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

American Music Club : Will you find me? (Album : Mercury 2003)

Adobe Flash Player

On se voit comme sur une photo en couleur, assis par terre dans une pièce au parquet déjà usé. On a le regard perdu derrière la fenêtre. Le temps passe, la pièce est vide, la photo perd ses couleurs, devient en noir et blanc,elle vieillit. Un noir et blanc un peu sale. Alors on se lève et on quitte la photo, en époussetant ses épaules de la poussière accumulée durant toutes ces années. On aperçoit fugitivement dans le miroir accroché sur le mur de la photo, les cheveux gris qui n’étaient pas là avant. On sort du cadre. Dehors le ciel est gris.

Elle ressemble à ça cette chanson de Mark Eitzel, perdue à la fin d’un disque, en fin de face. Après des bleep informatiques, plus de rêves et d’espoirs.

On écoute trop de disques. Abondance de biens ne nuit pas. Mais… On ne se fabrique plus de souvenirs pour le futur. Tout se noie dans un flux musical incessant. On ne prend plus le temps, de passer un moment avec les disques. On passe au suivant tout de suite. On va où comme ça? Surtout, on cherche quoi? A se demander si bientôt les disques n’auront pas une date limite de consommation imprimée sur la pochette. A écouter avant le… Ensuite ton disque est moisi tu n’as plus qu’à le jeter.

Je sais bien, rien n’oblige d’écouter toutes ces nouveautés. On les a là, sous le nez, c’est tentant. On ne passe plus assez de temps avec un disque. Encore faut-il qu’il en vaille la peine. C’est une autre question. On espère toujours, en trouver un nouveau, qui nous fasse vibrer comme d’autres avant. On espère toujours. Mais à trop espérer on ne garde rien.

On consomme. C’est le problème, quand ça devient un objet de consommation. On consomme. Les biens de consommation sont périssables. Il en restera quoi dans cinq, dix ans. On oublie trop, trop vite, à trop en vouloir. Il ne faut pas négliger ses souvenirs futurs.

Tags : , , , ,

Catégorie : Ecoute s'il pleut

One Response to “ 638 Too much (American Music Club) ”

  1. puzzledoyster on 26 mars 2010 at 22 h 15 min

    il y a des disques vers lesquels on revient toujours…celui-là en fait partie…et plus encore ce bouleversant « Will You Find Me »….