- Kill Me Sarah - http://kmskma.free.fr -

886 Giovanni Giorgio (Giorgio Moroder)

Posted By KMS On 25 mai 2013 @ 18 h 27 min In 7 Tease, Ecoute s'il pleut, Je me souviens, Samedis Musicaux | Comments Disabled

Giorgio Moroder [1] : Chase [2] (Midnight Express [3] 1978)

Adobe Flash Player

Puisque le monde entier a, cette semaine, entendu parler de Giovanni Giorgio (but everybody calls me Giorgio) Moroder, avec le matraquage du dernier Daft Punk, le moment est probablement venu de ressortir ce vieux disque, usé jusqu’à la trame il y a bien longtemps.

Midnight Express, le film d’Alan Parker, était probablement un film générationnel. Il fallait avoir dans les 18 ou 20 ans en 1980, pas beaucoup plus, pour s’être retrouvé à courir [4] dans le cinéma comme Brad Davis lorsqu’il passe la porte de cette infâme prison déguisé en gardien.

[5]

Si les couleurs du film ont passé avec le temps, la musique est restée associée à des images indélébiles. Comme cet après-midi pluvieux d’août 1980, sur cette route entre Artignosc sur Verdon, Aups, Salernes, Carces et puis retour parce que ces coins-là sous la pluie, à part écumer les bars et rentrer, quand tu campes, tu veux faire quoi. Et cette K7, répétée inlassablement dans la voiture, avec la BO de Midnight Express. Comme si, ce jour-là, cette musique, nous anesthésiait d’une douleur qu’on ne ressentait pas encore, comme si, ce jour-là précisément, elle devenait totalement indispensable.

Les vacances tiraient sur leur fin et le retour serait difficile. Les séquenceurs de Chase rythmaient plus ou moins les essuies-glaces, dans une torpeur de vertige. Les routes sinueuses de Provence défilaient lentement, et à chaque fois quelqu’un disait, remet la K7. On s’arrêtait dans chaque ville, près de la place centrale, sans vraiment visiter. On restait dans la voiture, sous la pluie, avec la musique. Avant de finir par rejoindre le bar le plus proche. Ainsi de suite. Jusqu’à la ville suivante.

A la fin de la K7, j’avais glissé deux morceaux extraits de The Wall du Floyd, les deux seuls supportés, Comfortably Numb et Run like Hell. Deux ans plus tard, Alan Parker sortirait The Wall tiré de ce même disque. De manière étrangement prémonitoire, cette même face de K7, rapprochait son passé et son futur proche.

C’était peut-être ça d’ailleurs ce jour-là, la sensation d’être perdu loin de tout, hors du temps, dans une jeunesse qui ne s’assumait plus trop.

Par manque de place sur la K7, Run like Hell s’arrêtait brusquement. Alors, une des filles disaient, vas-y remets -là au début. Les garçons faisaient ouais. On attendait, bercé par le bruit caractéristique de la bande qui se rembobine, un bruit quasi disparu plus de quarante ans plus tard, mais on l’a encore tous dans les oreilles. Jusqu’au clac. Et la musique repartait.

Sur l’autre face il y avait la BO de Phantom of the Paradise de De Palma. On aurait peut-être pas supporté le désespoir de la fin de la face 1, Half asleep I hear a voice…. Sans concertation, sans même réfléchir, on avait tous senti instinctivement que ce n’était pas le jour. Il nous fallait le rythme hypnotique de Chase.
Le reste des chansons n’étaient presque qu’un faire valoir pour ce morceau et le Thème de Midnight Express qui clôturait chaque face. Mais surtout Chase. La pulsation rapide de la basse synthétique, la grosse caisse marquant tous les temps comme sur du disco,comme sur le I Feel Love [6] de Donna Summer sur lequel on dansait parfois. Il y avait certainement une angoisse sourde dans nos coeurs. Impalpable. Pour remettre jusqu’à la nausée ce morceau dans notre circumnavigation Provençale..

Sur Giorgio by Moroder, les Daft Punk s’inspirent plus que fortement de ce morceau. Je retrouvais Chase après toutes ces années, comme une vieille carte postale d’une fille qu’on n’a pas vraiment oublié. Les images de la pluie sur le pare-brise pendant que je conduisais.

Ce jour-là, dans la lenteur des déplacements sinueux et humides, on a dû écouter quatre ou cinq fois cette K7, peut-être bien une dizaine de fois Chase, le premier morceau. A tel point qu’on a dû en user la musique.
On est rentré deux ou trois jours après. Il est fort possible que personne n’a plus jamais glissé cette K7 dans l’autoradio. Le retour était comme de passer de l’autre côté du miroir d’Alice. Ou de revenir à la réalité. Plus rien ne serait pareil. Plus rien n’a été pareil.


Article printed from Kill Me Sarah: http://kmskma.free.fr

URL to article: http://kmskma.free.fr/?p=6825

URLs in this post:

[1] Giorgio Moroder: http://www.moroder.net/

[2] Chase: http://killme.sarahagain.free.fr/radio.blog/mp3/886.mp3

[3] Midnight Express : http://www.discogs.com/Giorgio-Moroder-Midnight-Express-Music-From-The-Original-Motion-Picture-Soundtrack/master/25613

[4] courir: http://www.youtube.com/watch?v=ZdJWAHbYBfs

[5] Image: http://kmskma.free.fr/wordpress/wp-content/uploads/midnight-express.jpg

[6] I Feel Love: https://www.youtube.com/watch?v=GycOUVVhB6g

Copyright © 2010 Kill Me Sarah. All rights reserved.