77 Strange day

7 août 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

77 Strange day : Caetano Veloso : A little more blue (Album : Caetano Veloso 1971)

Ce matin j’ai remis des chaussettes pour la première fois depuis trois semaines. Ca peut paraître anodin. Je traîne mon ennui dans les bureaux quasi déserts. What am I doing here. Ils ont mis dans les toilettes une bombe bleue de désodorisant avec inscrit dessus Pacific breeze. La messagerie du bureau m’a automatiquement envoyé un mail disant Heureux de vous revoir. Pas moi. Je n’avais rien reçu me disant bonnes vacances avant mon départ. Ca peut paraître anodin. J’écoute de la musique sur les petits haut-parleurs du bureau. Ta peau que je ne peux toucher durant quelques jours, invisible et impalpable, glisse en souvenir sous mes doigts. Je veux changer les murs de la chambre. Comme effacer un peu plus le souvenir d’un moi disparu sans regret. Ca peut paraître anodin. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime particulièrement la photo de la pochette de ce disque. Il y a l’exil en filigrane dans cette photo. Un déracinement. Une tristesse profonde. Une colère aussi. Là. Sous jacente. Il m’obsède depuis plusieurs jours. C’est étonnant parfois. Ces disques que l’on connaît déjà pourtant, et qui soudain semblent émerger d’une sorte de nébuleuse pour briller plus intensément. Et puis j’ai ressorti les deserter’s songs de Mercury Rev aussi. Ca peut paraître anodin. Lorsque j’était enfant, je profitais du désoeuvrement aoûtien pour relire ma collection de Pif gadget, ado, celle de Best et Rock & Folk. Des après-midi, allongé dans la pénombre de la chambre, à relire ces magazines. Un par un. Chronologiquement. Je passerais bien mes après-midi à réécouter ma discothèque, méthodiquement, refaire un voyage dans le temps avec toutes ces musiques. Plutôt que d’attendre en espérant que cette eau veuille bien bouillir. Ca peut paraître anodin.

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.