12 Dirty dreams

23 janvier 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Dirty dreams 12 : Jay Munly : Dar He Drone (Album : Jimmy Carter syndrome 2002)

J’ai rêvé de chiens de l’enfer, noirs, aux crocs démesurés et menaçants, me fixant de leurs orbites vides et creuses. Ils m’empêchaient de sortir du pavillon de mes grands-parents, assis sur la margelle du puits. Je n’ai jamais aimé cette maison sans âme, remplie de vide. Je préfère oublier la suite du rêve, pour ne pas dire cauchemar… lundi matin, je crois que j’avais envie de mourir encore, cela devient une habitude, on commence à se saluer comme des voisins se croisant régulièrement, dans une indifférence polie et distante. Des voisins qui ne s’inviteront jamais mutuellement. Le soleil glacé avait les allures d’un pantin ironique dansant sur le pavé grisâtre des trottoirs poussièreux. Je crois que j’ai envie de printemps…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.