20 Forward to the past

7 février 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Forward to the past 20 : Akron/Family : Before and again (Album : Akron/Family 2005)

La téléportation tu sais, ça ne sert que si l’on a quelque part où aller, quelqu’un d’éloigné à retrouver, comme ça, en claquant des doigts, parce que sinon à quoi ça sert… C’est comme un coeur finalement, ça ne sert que si l’on a quelqu’un à aimer. Sinon ça ressemble à un bibelot posé sur une étagère à prendre la poussière, un gadget électronique inutile. Et puis c’est facile de se transporter ailleurs rapidement de nos jours, on est parfois trop pressé c’est tout. Le tout c’est juste d’en avoir envie, tu le sais bien… L’envie c’est ça le secret en fait. Sans l’envie… Je préfèrerais voyager dans le temps tu vois, je préfèrerais ça.

Juste pour revenir en arrière et recommencer différemment. Un peu comme dans ce film avec Bill Murray. Pour corriger ses erreurs. Mais peut être que l’on ne peut pas ou qu’on les reproduit à l’infini. « Yes-I’ve learned from my mistakes, and I’m sure I could repeat them perfectly » Ha, ha. That will probably be me écrit Claire dans The Closed Circle. Ou alors juste pour revivre quelques moments agréables, ça serait déjà bien…
J’aimerais un jour être un de ces corps nu, participer une fois à une de ces photos extraordinaires, m’allonger là au milieu des autres, anonyme et essentiel en même temps. Peut être qu’ensuite, alors que tout le monde se relèvera, je resterais allongé un instant, pour garder en mémoire plus profondément les sensations de ces instants magiques et fugaces. On se relève toujours trop vite tu sais, on se relève toujours trop vite…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.