845 Never Ending Juke-Box #24 (Elliott Smith)

17 mars 2012 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Elliott Smith : Going nowhere (New Moon, 2007)

Adobe Flash Player

Les premiers rayons réchauffant du soleil, premiers signes du printemps ou quelque chose de ressemblant. Mettre un disque d’Elliott Smith et sa voix comme de regarder le soleil un peu trop fixement, avec ce sentiment toujours perceptible de mélange, toujours en mouvement, de joies et de tristesses, des instants d’attente assis sur un banc déjà chauffé par le soleil, des instants de silence, des instants d’interrogation. Et toujours ce vide laissé, cette sensation de bord de falaises que laisse l’écoute de ses chansons.

On n’a peut être pas assez écouté New Moon à sa sortie. Superstition peut être, ou par dépit, à cause de son absence, à quoi bon. Il y a aussi, toujours un côté obscène, morbide, dans ces disques posthumes. Comme de porter les habits d’un mort. Leur laisser le temps de perdre cette odeur imaginaire de la mort qu’on leur prête. L’odeur du passé aussi. Du notre.

Et Miss Misery éternellement associé à Matt Damon, à Boston, lorsqu’il prend la route dans le soleil couchant, pour aller retrouver cette fille, coast to coast. Il y a des routes, comme celle-ci, quelque part, cachées dans de vieux souvenirs.
Either/Or, c’était tellement ça. A en avoir acheté Kierkegaard, pas encore lu, on le lira quand le temps aura ralenti.

On ne l’a pas écouté très souvent, cette Nouvelle Lune, et pourtant, les chansons qui reviennent immédiatement, comme des souvenirs d’un voyage imaginaire. Des chansons qui donnent envie de partir, ou de revenir. Fermer les yeux et rouler, même en restant immobile. Histoire de voir si on ne retrouverait pas un peu de sa voix dans les nuages. En allant nulle part.

Tags : ,

Catégorie : Music of my mind, Never Ending Juke-Box

6 Responses to “ 845 Never Ending Juke-Box #24 (Elliott Smith) ”

  1. rock_0la on 18 mars 2012 at 11 h 16 min

    je pense même ne l’avoir jamais écouté in extenso. le côté obscène, sans doute. ton article étant largement incitatif, je vais réparer ça. quoiqu’il arrive, tu en es donc entièrement responsable ;)

    • KMS on 19 mars 2012 at 9 h 52 min

      Il est très bien New Moon, plein de belles chansons dessus.

  2. PdB on 19 mars 2012 at 9 h 02 min

    c’est bien cette musique qui ravive en effet des souvenirs et le départ de Will Hunting vers la Californie, enfin les cieux d’Hollywood, quelque chose comme une allégorie, la guitare, le lever du jour des trucs comme ça… Partir, revenir, c’est ça…

    • KMS on 19 mars 2012 at 9 h 51 min

      Après on est sûrement influencé par les images justement.

  3. Ska on 20 mars 2012 at 10 h 02 min

    Pour ma part, j’ai toujours préféré New Moon au dernier album officiel (From a Basement on the Hill) quoique posthume également. J’aime sa douceur. Sans doute aussi parce que les chansons qui y sont parues sont plus anciennes, d’avant XO et Figure 8 je crois…

  4. KMS on 26 mars 2012 at 14 h 23 min

    Je ferme les commentaires de cette note suite à attaque de spams virulents (et pénibles).