43 Open house

31 mars 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Open house 43 : Rufus Wainwright : The one you love (Album : Want two 2004)

J’ai le temps qui me file entre les doigts (time is a jet plane, it moves too fast chantait Dylan dans une terrible chanson). Impalpable. Le temps c’est un animal sauvage indomptable et rigide, qui ne s’adapte pas à nos esprits élastiques. Ou bien est-ce l’inverse. Ils retiennent trop de choses mes doigts en ce moment pour accrocher en plus ces bribes de temps comme des rubans flottant au vent.
J’ai le temps qui me file entre les doigts et je trouve ça bien. I’m not living, I’m just killing time chante Thom Yorke et il fut un temps où j’avais affiché cette phrase sur les murs de mon bureau. Je n’ai plus de temps à tuer. En profiter pour vivre alors. Pour une fois. Et il y a des matins où son regard, c’est comme une grande maison avec toutes les fenêtres ouvertes sur le soleil. Alors le temps, le temps, il peut bien filer, je ne suis pas certain de lui courir après…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.