45 Runaway time

10 avril 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Runaway time 45 : Stereolab : Double rocker (Album : Sound-dust 2001)

Excuse-moi, j’ai tant résisté
Notre miroir, m’a tant apeuré

Voilà c’est ça, c’est quoi, le temps, tellement, autant que faire se peut, autant, tout le temps…
Je n’ai pas compris ces barrières métalliques fermant la rue de la Sorbonne, la rue St Jacques, hautes, effrayantes, d’un autre régime politique, comme s’il fallait isoler une zone contaminée, avec ces silhouettes casquées, bottées, et toujours ces grilles de démarcation… ça sent la honte à plein nez, ça sent 1984 de plus en plus, juste avec quelques années de retard…

La chaleur monte dans l’abdomen, Tu l’alimentes et le feu se réveille
Je m’évade à la lisière du nylon noir de ses jambes, dans ses courbes douces, je m’évade bien plus loin, je plonge dans le soleil de son ventre, les jours deviennent trop courts, le doigt malicieux qui les étiraient à la rupture a relâché sa pression. Je m’évade bien plus loin…
La chaleur grandissante, m’a faite fondre, me délivre.
J’ai inversé le sens du temps, je vois des images d’avenir. Je me suis demandé si je n’étais pas enfin repassé du l’autre coté du miroir. J’ai laissé des mots de l’autre rive, il me faut le temps de trouver ceux qui se cachent ici. Le temps finalement, toujours autant, tout le temps…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.