825 Voyage (Pinback)

22 novembre 2011 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Pinback : Offline P.K. (Blue Screen Life 2001)

Adobe Flash Player

Sur la pochette, sur fond de ciel bleu, une femme au look fifties, jupe noire et chemisier blanc, lunettes de soleil à monture noire épaisse, semble se tenir près de ce que j’identifie comme étant les berges du Mono Lake en Californie, avec ses concrétions de sel, même si ce n’est peut être pas cet endroit mais ça y ressemble, surtout avec les collines derrières.

Le même endroit où la photo du type qui plonge sur la pochette intérieure de Wish you were here du Pink Floyd a été prise. Endroit étrange, au milieu de rien, irréel (et plein de mouches). Il faudrait un jour scanner les diapos en Kodachrome 64 iso rangées dans des boîtes en plastique jaune. Vingt ans presque.

On arrive généralement dans la petite ville à côté, Lee Vining, une rue principale, quelques boutiques souvenirs et restaurants autour, au sortir du majestueux Yosemite park, par la Tioga road qui passe à 3000m d’altitude et longe le Tenaya Lake aux eaux limpides. Le contraste en arrivant sur ce plateau aride et plutôt désertique est surprenant.

On pense au voyage, cet album est fait pour ça, ou il accompagne parfaitement les migrations. Celui-ci et le suivant, on a tiré des kilomètres avec. Question de rythme ou de langueur. Probablement l’interaction entre la basse et la guitare, ces notes sèches comme des images de paysages défilant trop vite pour les mémoriser. Juste des sensations fugaces derrière la vitre.

Difficile d’accepter qu’il a déjà dix ans cet album. Il a aussi en ombre, des échos de chansons d’Elliot Smith. Et cette chanson inédite apparue hier comme un fantôme.

Tags : ,

Catégorie : Ecoute s'il pleut

3 Responses to “ 825 Voyage (Pinback) ”

  1. Mathieu on 23 novembre 2011 at 13 h 07 min

    Ah oui il est bien ce morceau de Pinback, j’aime bien aussi leur premier disque This Is A Pinback CD, sorti en 99 (déjà !).
    Et le dernier Rob Crow est pas mal non plus, il prolonge bien cette fameuse interaction guitare claire et basse, je trouve.

    • KMS on 24 novembre 2011 at 10 h 55 min

      J’ai celui d’avant de Rob Crow mais pas écouté le dernier. Il y a de belles choses sur leur EP’S et singles aussi. Ça a été compilé dans un album dont j’ai oublié le nom et la flemme de chercher là tout de suite.

      • Mathieu on 27 novembre 2011 at 14 h 54 min

        Tiens, ça me fait penser que sur le dernier Rob Crow en solo, il y a un titre en acoustique, This Thread, qui lorgne assez fortement vers Elliott Smith.