Carte postale #2

21 juillet 2006 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Carte postale #2

La chaleur aurait-elle le pouvoir de raccourcir le temps? Il fait gris, il pleuviote mais la fraîcheur ralenti le temps. Je n’ai envie de rien à part déboutonner ta robe avec toi dedans qui est si loin. Il reste encore tellement de temps…
Je croyais pourtant être habitué à l’absence, après toutes ces années, à attendre, un appel, un geste, ces années où je n’étais qu’une ombre tapie dans l’ombre, celui qui n’est pas censé exister. Je pensais que cela m’avait appris l’absence. Plus rien n’est comme avant, mais ton absence me pèse. Peut être le souvenir de ces instants passé remonte à la surface, comme les symptômes d’une vielle maladie tropicale jamais vraiment guérie, et qui reste tapie dans le corps, enfouie, attendant les faiblesses propices à son réveil.

It’s easy to get buried in the past
When you try to make a good thing last

Neil Young : Ambulance blues

Catégorie : Carte postale, Vieilleries

Comments are closed.