813 Rien #23 (Sigur Ros)

24 août 2011 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Sigur Ros : (untitled) 2 2002

Adobe Flash Player

(Photo ©KMS 2011)

C’est l’été qui fuit. Les oiseaux ont mangé toutes les figues, ne laissant que la peau des fruits pendant mollement au bout des branches. Les pies et le pic-vert se régalent des pommes. Ils en auront mangé plus que nous.

Les notes de jazz s’envolent le soir, seulement le soir, par la fenêtre ouverte. On est encore dans cette période de calme, entre deux eaux avant le déferlement de la rentrée, on en rentre la tête dans les épaules à l’avance.

La chaleur est venue et déjà repartie. Il y a toujours derrière ces moments flottant, entre humidité naissante, à fleur de peau, et les premiers frissons d’un automne, une mélancolie mêlée de réminiscences passées. Comme si l’on conservait plus les sensations d’automne. Odeurs de pierres, de feuilles et de terres mêlées au temps accéléré.

J’ai toujours trouvé que les parenthèses de Sigur Ros faisaient une parfaite bande son aux Ruines circulaires de Borges. Sans vraiment savoir pourquoi.

Tags : , ,

Catégorie : Rien

13 Responses to “ 813 Rien #23 (Sigur Ros) ”

  1. rock_0la on 24 août 2011 at 21 h 26 min

    subtile alliance. indubitablement de très bon goût. dommage pour les figues.

  2. brigetoun on 24 août 2011 at 21 h 43 min

    c’est leur sort naturel (enfin pas toutes)

  3. KMS on 24 août 2011 at 22 h 44 min

    J’aurais dû accrocher de vieux cd aux branches. Il n’en reste pas une seule.

  4. Richard on 24 août 2011 at 23 h 13 min

    Un voisin avait aussi accroché des vieux CD sous son toit, à cause des hirondelles qui nichaient. Il n’aimait pas les fientes qui tavelaient son crépi. Et comme ça n’a pas suffi, il a détruit les nids avec un balai. On commence par éblouir les oiseaux, on finit par les massacrer.

    Tiens, ta mésaventure fruitière me fait penser à ce mot « bec-figue », découvert chez Pagnol. Ce serait le nom vernaculaire de la Fauvette des jardins, réputée gourmande de ce fruit-là. C’est très musical, « bec-figue », ça te va bien.

    • KMS on 25 août 2011 at 8 h 51 min

      Tsss tsss tsss je ne suis pas comme ton vieux voisin (et les nids sont dans l’énorme chêne du voisin)(celui du pic vert aussi a priori). En tout cas les oiseaux ont auront été bien nourri cet été crois moi (et ce n’est pas fini ils bouffent les pommes maintenant). Avec un peu de chance ils ne s’attaqueront pas aux noix (mais en même temps je m’en fiche un peu des noix).

  5. Louise Imagine on 25 août 2011 at 10 h 29 min

    Ici, c’est les cerises ! Nous en avons sauvé péniblement quelques poignées… (Sans toucher aux oiseaux…)

    • KMS on 25 août 2011 at 16 h 22 min

      Les cerises il n’y en a qu’une sur le cerisier et c’est ma fille qui l’a mangée (plus rapide que les pies).

  6. abz on 25 août 2011 at 14 h 12 min

    juste pour dire que j’adore ce morceau.( pour le reste, moi les figues j’aime pas.)

    • KMS on 25 août 2011 at 16 h 25 min

      Les gens qui portent des bagues de pied (de pied???????) aiment les figues, c’est un truc de hippie.

  7. White Note on 25 août 2011 at 14 h 46 min

    ‘faut dire aussi que cet album de Sigur Ros ferait une parfaite bande son pour un sacré paquet de trucs :)

    • KMS on 25 août 2011 at 16 h 23 min

      C’est un album brumeux, inquiétant, liquide et aérien en même temps. Ça doit être pour ça.

  8. Jacques on 1 septembre 2011 at 9 h 22 min

    David Lynch ?

  9. Le Forban on 26 novembre 2011 at 2 h 44 min

    Sigur ros… Ah! Que dire? Simplement que c’est Viorar vel til loftarasa qui m’a offert ma première véritable émotion musicale. Le genre d’émotion où tu t’envoles presque matériellement, sentant la pureté musicale autour de toi comme un organisme à strate, certain que sous cette peau ne peuvent circuler que des nuages ou des vapeurs…

    La photo est en parfait accord, très sensitive, presque duveteuse.