419 Lacanau

18 octobre 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

419 Lacanau : Mendelson : Bienvenue à Lacanau (Album : Live 2001)

    

Adobe Flash Player

Il est passé où le temps aujourd’hui. Je dois être une vraie passoire. Pas possible autrement.
Tiens, Lacanau alors. J’y suis allé aussi, à Lacanau. Je n’en reviens pas que ça fasse quinze ans déjà. Cette grande plage, les surfeurs, les pins derrière, et je ne sais pas mais, quelque chose d’étrange, une atmosphère impalpable, un peu limite, un peu dangereuse, comme si tout pouvait basculer dans la seconde dans un état un peu glauque, ou quelque chose de sexuel et humide. Ou bien était-ce parce qu’elle était nue sous sa robe. Bienvenue à Lacanau.

Je m’étais dit que dans une maison face à l’océan l’hiver, on devait écrire de drôles d’histoires. En regardant les surfeurs en combinaison et leurs minibus Volkswagen bariolés. Des feux sur la plage aussi , le soir tard.
Une maison face à l’océan et de grandes baies vitrées. De drôles d’histoires. Ce sable partout. Les épines de pin aussi. Les vagues.

J’imaginais l’ambiance l’hiver. Ou durant l’automne. Maintenant. Les rues un peu désertes. Le soleil tombant dans l’océan en fin de journée, jaune, rouge. Le vent balayant les rues, le boulevard le long de l’océan, et la rue perpendiculaire, avec les boutiques, les maisons avec les rambardes en bois blanc, usées par le sel. Le sable dans les chaussures. Sur les pieds, blanchis par l’eau salée. Et le vent encore. Les gens un peu ici un peu ailleurs en même temps.

Je ne suis pas retourné à Lacanau. Faut écouter ça. Cette chanson. Y a un peu de ça. Pourtant ça ne parle pas de Lacanau. Comme toujours chez Mendelson, les phrases comme ça qui restent, j’ai dit c’est ça voisin c’est ça, on aura qu’à dire, comme ça, qu’elle est parti, comme quelqu’un qui s’en va… et ces guitares, râpeuses, comme le sable dans les chaussures, tu vois y a un rapport un peu.

(tout ce concert dont je n’arrive pas à me lasser est à charger sur leur site)(et achetez leurs disques)

(et puis aussi toujours l’autre KMS avec une superbe song 34)

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.