Sunday Summer Tape #3

24 juillet 2011 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

KMS Sunday Summer Tape #3 : Slow nights (Spotify)

L’été. A la nuit tombée, s’allonger dans l’herbe, face aux étoiles, face à la lune, peut-être un peu face à soi-même. Ces chansons sont pour ces instants là. Ces instants intimes. C’est instants de douceur, à sentir le vent frôler la peau.

Pas de surprise, des habitués, des classiques, pour se sentir bien, pour chasser toute peur. Des notes s’envolant vers la lune, lors des lentes nuits d’été. Il y a là dedans, un paquet de chansons qui ne m’ont jamais quittées.

(Photo ©KMS 2011)

Ça commence par Nick Drake, on en revient toujours à Nick Drake les soirs d’été, on guettera la lune en espérant qu’elle soit rose. Juste avant le carré d’as à venir.
Where have all the people gone in my life s’interroge ensuite Mark Kozelek avec ses peintres de la maison rouge. Une pensée pour Tonton Joe, les gens partis ailleurs, et les trop méconnus Bedhead des frères Kadane restent dans la tonalité. Délicatesse, justesse, et ce voile de mélancolie flottant doucement. Ce n’est pas Codeine qui le chassera avec Loss Leader tiré de leur 2ème album White Birch. On posera sur la table le 4ème as avec Idaho et les larsens de la guitare du magnifique Basscrawl. L’enchaînement coule de source.

Celui avec Solid Air fera naître un sourire. On en revient à Nick Drake pour qui John Martyn écrivit cette chanson après sa mort, avec la fabuleuse contrebasse de Danny Thompson. On reste en Angleterre avec Dakota Suite et le morceau d’ouverture de leur superbe 25cm Morning Lake Forever, sorti il y a tout juste 10 ans, et ces sons de synthétiseurs derrière, rappelant une chanson oubliée de Peter Gabriel.
Centralia des Early Day Miners fera scintiller un peu plus étoiles à moins que cela ne soit un voile d’humidité devant les yeux qui vienne accompagner l’envol de la voix de Moya avec Hrsta.

La voix, les voix. Celle du Canadien Barzin se fond avec le vent doux avant que le joker Jason Molina ne vienne accompagner les quatre as du début. Low ralentit encore le tempo, et nous rappelle qu’il est grand temps de rallumer les étoiles comme l’écrivait Apollinaire. Avant de s’en aller avec Arab Strap, dans le dernier écho des guitares et des baguettes frappées sur la caisse claire. Et puis un silence, un silence qui fait aussi partie des nuits lentes sous les étoiles.

KMS Sunday Summer Tape #3 : Slow nights (Spotify)

1. Nick Drake – Things behind the sun
2. Red House Painters – Uncle Joe
3. Bedhead – Bedheaded
4. Codeine - Loss leader
5. Idaho - Basscrawl
6. John Martyn – Solid air
7. Dakota suite – Chapel rain
8. Early day miners – Centralia
9. Hrsta - Folkways orange
10. Barzin - Past all concerns
11. Songs:Ohia – Lioness
12. Low - Violence
13. Arab Strap – New Birds

(pour ceux qui n’auraient pas accès à Spotify, il est possible de charger le fichier ici)

(les précédentes Sunday Summer Tape)

Tags : , ,

Catégorie : Sunday Summer Tape

10 Responses to “ Sunday Summer Tape #3 ”

  1. abz on 24 juillet 2011 at 14 h 09 min

    c’est vraiment bien, t’es le roi de la playlist

    • KMS on 24 juillet 2011 at 14 h 56 min

      Je sais que tu dis ça parce que j’ai mis Hrsta.

      • Bengalolo on 25 juillet 2011 at 10 h 42 min

        Et pourtant l’éclat du ciel est très soutenable ces jours ci

      • KMS on 25 juillet 2011 at 11 h 05 min

        C’est le moins que l’on puisse dire…

  2. Pannouf on 24 juillet 2011 at 23 h 44 min

    Playlist introduite par Nick Drake. Ca sent bon. Merci.

  3. PdB on 26 juillet 2011 at 23 h 12 min

    je sais quoi (la playlist est juste parfaite comme les autres) : ce qui me gonfle vraiment c’est que spotify t’oblige à écouter (ou seulement entendre mais ça te prend par surprise) sa pub de merde et que si tu coupes le son, ça attend que tu le remettes, alors là je trouve ça dégueulasse tu vois

    • KMS on 27 juillet 2011 at 7 h 48 min

      Il faut prendre un abonnement pour enlever la pub. C’est 4,99€ par mois, ce qui compte tenu du catalogue disponible n’est pas cher du tout. Sinon il y a la version non spotify (sans pub)). S’il n’y avait pas spotify et sa facilité je n’aurais pas le temps de faire des playlists comme ça.

      • PdB on 27 juillet 2011 at 13 h 27 min

        bien sûr c’est pas cher, mais c’est le principe qui pue, forcer à écouter leur merde tu vois… mais tes playlists sont extra merci! (mais tu vas te tirer salopard)

      • KMS on 27 juillet 2011 at 16 h 42 min

        Je suis là tout l’été.

  4. Fancky 01 on 14 août 2011 at 3 h 03 min

    Excellente playlist très Slowcore, avec les maîtres du genre :
    Red House Painters, Idaho, Codeine, Low….D’ailleurs, à propos de ce groupe dit « le plus lent du monde », as-tu écouté « C’mon » ??? Je le trouve pas mal, une bonne synthèse entre les disques des débuts (plus lents, mélodiques) et les 2 derniers (plus « rock »,apport électronique et plus expérimental).
    A + +