Carte Postale #5

16 juillet 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Carte Postale #5

« Tu ne connais pas, mais t’imagines
C’est vraiment magnifique une usine
C’est plein de couleurs et plein de cris
C’est plein d’étincelles surtout la nuit… »

Il y a cette vieille chanson de Lavilliers, Fensch vallée, qui me revient tout le temps. Depuis que j’ai ouvert Daewoo, le remarquable bouquin de François Bon sur la fermeture des usines Daewoo au début de ce siècle, en 2003. Dans la vallée de la Fensch justement.
Le ciel a souvent des teintes étranges
Le nom des patelins s’termine par ..ange

La vallée a bien changé depuis l’époque de cette chanson.

Qui serez un beau jour de gauche bien rangé. Les barbares. On écoutait ce disque les jours de grève au lycée, en 76/77. Pas vraiment un disque de lutte mais quand même. Entre un Colette Magny et un François Béranger. Ils sont devenus quoi ces deux là. Béranger est mort je crois. Ils étaient de toutes les fêtes de l’Huma. Le Nanar aussi, souvent. Du moins avant 79 et le succès.

Les femmes de Daewoo, celles qui se sont retrouvées par centaines sur le pavé gris de cette région rouillée, elles parlent dans ce livre. Ca vaut toutes les chansons engagées. Les mots c’est la mémoire. Il y en a une qui dit quelqu’un qui écrit sur les ouvriers, c’est la preuve que dans ce bas monde on a encore un peu de bon coeur. Il faut lire ce livre pour ça.

Dehors le ciel bouge tout le temps, trop vite même peut être. De toute manière tout va trop vite.

Catégorie : Carte postale, Vieilleries

One Response to “ Carte Postale #5 ”

  1. benoit on 8 mars 2010 at 14 h 27 min

    tu rajoutes un extrait du film de Denis Robert et le tableau est complet !