375 Zornette (Coolman)

24 juin 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

375 Zornette (Coolman) : John Zorn : Abidan (Album : Gimel 1995)

    (375)


Zorn hier. Format Painkiller. Peu importe la musique jouée finalement (Zorn aux stridences hululées, Patton aux hurlements, cris et borborygmes, Fred Frith à la guitare torturée, puis ensuite avec Laswell aux fréquences basses harmonisées et distordues et la frappe sèche de Mick Harris (Napalm Death)) (une vidéo pour se rendre compte, la personne qui a filmé était juste devant moi), j’ai été fasciné par le jeu de Zorn. Le regarder aurait pu suffire.

Le plus impressionnant était son souffle. Sa manière, lorsqu’il jouait de longues phrases, de respirer en même temps qu’il souffle. Avec un mouvement de tête envoyant le menton en avant pour ouvrir la gorge, puis en arrière comme s’il pompait l’air. On voyait ses joues se gonfler puis se vider plusieurs fois de suite, tandis que les notes ou le cri du sax continuaient de sortir à la même intensité, comme si sa colonne d’air devait durer éternellement. Impressionnant.
Le jeu de ses lèvres et le positionnement de sa bouche par rapport à l’anche de son sax terni participaient également à cet étrange ballet.

Il faudrait le filmer en gros plan, juste cadrer son visage pour voir tout ce travail ahurissant, le regarder au ralenti.
La gestuelle des musiciens est tellement importante. On pourrait presque écrire une histoire dessus, juste sur ce mouvement de gorge et ce gonflement des joues. Il y a obligatoirement une histoire derrière ces gestes si précis, derrière cette manière de jouer.

(Afin d’éviter de me fâcher avec mes quelques lecteurs, j’ai mis un Zorn apaisé plutôt qu’un Painkiller (Cf la vidéo)(et encore je trouve que Patton était sous mixé hier soir))
(photo KMS et on peut cliquer dessus)

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.