366 Come to me

6 juin 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

366 Come to me : Thalia Zedek : Do you remember (Album : Liars and prayers 2008)

    (366)

C’est un peu comme à chaque fois, comme s’il fallait ensuite que j’attende que le réservoir se remplisse à nouveau. Ou bien est-ce parce que le contenant rouillé laisse s’échapper la substance. Mes réserves de mots semblent limitées parfois. Et le temps de gestation élevé.

Il y a, dans le dernier album de Thalia Zedek, quelque chose d’indéfinissable mais d’extrêmement poignant. Le caractère rauque de sa voix, et le crincrin du violon souvent présent. Il y a du bois humide et des pierres anciennes, de la campagne abandonnée, de l’herbe pelée. Quelque chose de rouillé vibrant encore des vieilles ondes d’une vie ancienne. Il y a des défauts aussi, des guitares trop longues par instant, d’autres. Et puis? La perfection est tellement lassante. Mais la voix de Zedek porte nos peurs enfouies. Une voix avec des cals au fond de la gorge. Et ce crincrin qui obsède.
Ce disque, je le sais, serait idéal dans le train, dans des vallées aux villes grises et ternes cernées de montagnes. On y frôle parfois des gouffres Caverneux.

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.