190 Five years

16 avril 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

190 Five years : Bonnie « prince » Billy : May it always be (Album : Ease down the road 2001)

Cinq (5) ans. Demain cela fera cinq ans. Cinq années à écrire sur un blog. Moi qui n’avais jamais écrit.
Une jeune fille ayant certainement bien grandi depuis m’avait invité à parler de musique chez elle. Mes sons, mes sons… plus facile de les écouter que d’en parler… Et comment faire pour que mes sons deviennent vos sons… étaient mes premiers mots. Il n’aura fallu que quelques jours pour que le virus me gagne et que je n’ouvre mon propre blog, Kill Me Sarah. Nous n’étions vraiment pas nombreux alors. Le phénomène débutait seulement mais Chryde ouvrirait déjà quelques semaines plus tard la première version de La Blogothèque, dont j’ai toujours le compte ouvert dans blogger. Kill Me Sarah… peut être que quelques personnes se souviennent de ce premier blog sur fond blanc… peu importe… il n’aura duré que quelques mois…
Après quelques chaos de l’existence, j’ouvrais Kill Me Again début 2003. Ouvert sur une rupture, fermé sur une rupture. Histoire de boucler la boucle fin 2005. Pour finalement ouvrir ici quelques semaines plus tard, début 2006. Si j’avais su qu’il fallait ouvrir une nouvelle page pour que les choses changent je l’aurais fait plus tôt…
Et puis la musique… Mes sons, mes sons… plus facile de les écouter que d’en parler… la radio dès l’été 2003, puis les chansons avec chaque note depuis février 2004. La première chanson évoquée le 17 avril 2002, quelques jours avant le coup de tonnerre du premier tour, était May it always be. Ses mots sonnent toujours aussi juste…
Et puis tous ces gens, ces gens, parfois oubliés ou parfois amis fidèles, comment aurais-je pu les rencontrer autrement que par le biais de cette page. Plus que tout, j’y aurais également trouvé un peu de confiance cachée de ci de là. Il est même envisageable de penser que ces cinq années furent les plus importantes de ma vie…

Please don’t leave my side
Remember I love you
None of what I have done wrong
Was really done against you
If you love me, and I’m weak
Then weaker you must love me more
To re-enforce what’s also strong
And all the love we have in store…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.