214 Monday blue

11 juin 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

214 Monday blue : Public Image Limited : Go back (Album : Flowers of romance 1981)

Left.
Right.

J’ai seulement pris conscience ce matin au bureau que la moquette dans le couloir est bleue, que les portes sont bleues. Trop de bleu moche. Comme à l’assemblée.
Les photos plates et ternes sur les panneaux électoraux hier ne semblaient rien présager de bon. Il n’en restera bientôt que quelques fragments arrachés sur des murs. Résistant difficilement au vent et à la pluie. Combien de personnes durant les cinq années à venir vont ressembler à ces morceaux d’affiches résistant à l’arrachage?
Here every day is a Monday, Monday
Left, right

Il en reste des sentiments rampants et poisseux, qui collent à la peau, à l’âme. Une fatalité moderne.
Les fleurs de romance c’était un beau titre. Je ne sais pas si elles poussent encore. Il semble qu’il y ait plus à peindre dans le passé que dans le futur formaté qu’on nous prépare. On devrait fabriquer du sensible…

Nota : Aussi surprenant que cela puisse paraître, cet album a très fortement influencé Phil C*llins puisqu’il a complètement pompé le son de batterie de ce disque en embauchant l’ingénieur du son de cet album. L’ironie de la chose étant que Nick Launay, l’ingénieur du son en question, s’était lui-même inspiré du son de batterie du même Phil Coll*ns sur le troisième album de Peter Gabriel. Ah ah ah ah. (Ce chef d’oeuvre du post-punk que sont ces fleurs de romance étant, bien entendu, à l’extrême opposé de la soupasse tiède pour Sarkozystes quarantenaires de Philibert C.)

Tags :

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.