218 Encore

18 juin 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

218 Encore : Syd Barrett : Wined and dined (Album : Opel 1988)

C’est toujours le lundi qu’on se rend compte qu’on a perdu. Le vrai plaisir de l’existence c’est de rester à la maison le lundi matin, d’aller flâner dans les rues, d’aller voir la mer, ou d’aller marcher en forêt, ou de s’asseoir dans son jardin et de gratouiller doucement sa guitare peu importe mais pas de prendre la direction du bureau. Avoir le privilège de prendre son temps, d’ouvrir les yeux, de regarder, d’écouter. Tous les lundis matins je me souviens que rentier est un des plus beaux métiers du monde. Sauf que ce n’est pas le mien.
Depuis quelques jours j’ai réalisé un rêve de gosse : jouer Won’t get fooled again à la guitare. Je rêvais de ça à 15 ans. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas pensé plus tôt à la jouer celle là, même mal comme je le fais mais avec un tel plaisir. Je sautais sur mon lit en mimant les moulinets de Townshend dans ma petite chambre. Maintenant c’est plus calme, je m’amuse à jouer ça sur la petite guitare classique un peu écaillée que j’ai acheté d’occasion sur Ebay. Je n’ai pas pris conscience tout de suite que c’était un de mes rêves de gosse ou d’ado plutôt. Je ne me souviens que de ceux là. C’est bien d’en réaliser certains comme ça, presque par hasard, sans y avoir pensé. Et puis ça fait sourire ma chérie de me voir chanter à moitié faux en déambulant dans le salon, avec ma guitare coincée sous le bras. Ca doit donner l’impression d’avoir un doux dingue à la maison. Je n’ai pas dû beaucoup grandir depuis ce temps là finalement.
Je me demande s’il y avait des lundis dans la tête de Syd Barrett

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.