235 Silencio

25 juillet 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

235 Silencio : Tindersticks : Raindrops (Album : Bbc Sessions 2007)

« L’eau qui gouttait toujours dans la piscine – Dieu, avec quelle mortelle lenteur – comblait entre eux le silence… Il y avait autre chose: le Consul s’imaginait ouïr encore la musique du bal, qui devait depuis longtemps s’être tue, en sorte que le silence était comme pénétré de la sourde batterie des tambours évanouis. Paria cela voulait dire tambours aussi. Pariàn. C’était sans aucun doute l’absence presque palpable de la musique, toutefois, qui rendait tellement singulier qu’à son rythme parussent s’agiter les arbres, illusion qui vêtait non seulement le jardin mais les plaines au-delà, la scène tout entière sous ses yeux, d’horreur, l’horreur d’une intolérable irréalité. Ce devait être assez, se dit-il, comme ce que souffre quelque dément en ces moments où benoîtement assis dans le parc de l’asile, la folie brusquement cesse d’être un refuge et s’incarne dans les cieux fracassés et tous les alentours en la présence desquels la raison, déjà frappée de mutisme, ne peut que courber la tête. Trouve-t-il un soulagement, le fou, à de pareils instants où en boulets de canon ses pensées lui tonnent au travers du cerveau, dans la beauté exquise du jardin de l’asile ou des proches collines, au-delà de la terrifiante cheminée? »
Malcolm Lowry : Au-dessous du volcan

Je me demanse, si, Stuart Staples ne s’est pas inspiré de ce passage, pour cette chanson.
Peu importe. Ces bbc sessions sont merveilleuses et me rappellent à quel point la musique de Tindersticks m’écrase parfois comme des mots trop douloureux.
Et les vacances tardent à arriver…

Nota : Sur Killing Me softly, une chanson collector, toujours inédite (du moins de manière officielle) 35 ans après son enregistrement. De même que le film de Robert Frank auquel elle donne son nom. Trop tard…

Tags :

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.