231 Réaction épidermique

17 juillet 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

231 Réaction épidermique : Bob Dylan : Maggie’s farm (AlbumBootleg : From Newport to the Ancient Empty Streets in LA 1965)

« Voilà ce que nous ont dit les Français : ils ne veulent pas plus de loisirs, mais plus de travail. Ils ne veulent pas de rentes aléatoires, mais un salaire mérité (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP) ! Ils ne veulent pas du pain et des jeux, mais les fruits de leur labeur (Exclamations sur les bancs du groupe socialiste, radical et citoyen) ! Ils en ont assez de voir leurs efforts quotidiens méprisés par quelques bobos à la mode ! M. Sarkozy les a entendus et a gagné leur confiance.
[…]Oui, le travail est une chose naturelle, essentielle à l’homme, et non un pis-aller destiné à subvenir aux nécessités quotidiennes. »

Christine Lagarde, ministre de l’économie, des finances et de l’emploi.
Discours à l’Assemblée Nationale le 10 juillet 2007
.

Connasse.
Désolé mais ça m’est venu comme un réflexe. Connasse.
Il n’y a pas d’autres mots qui me soient venus à l’esprit. Juste connasse.
Et je vous passe la suite du discours (ah ah ah l’histoire des droits de succession pour les gens possédant une maison de plus de 800 000€)
(allez lire son intervention à Lagarde, au début de la page, c’est édifiant)
Foutage de gueule total. Le summum de l’hypocrisie.

J’ai souligné à dessein ils ne veulent pas plus de loisirs. Connasse.
A se demander pourquoi les gens prennent encore des vacances, des week-ends, des RTT. Revenons donc à l’esclavage ça sera plus simple. Un esclavage déguisé. D’ailleurs bientôt tu ne pourras même plus faire grève.

Ils ne veulent pas du pain et des jeux dit-elle également. Connasse. Et le concert de Polnareff offert par Sarko c’est quoi?
C’est pourtant bien ce qu’on leur sert aux gens. Des jeux surtout. Payants de préférence. De quoi remplir leur caddie au supermarché et s’acheter l’écran plasma grand modèle pour épater le beau-frère et regarder les conneries sur TF1, celles qui t’abrutissent et t’empêchent de penser à ta situation d’esclave moderne.
J’exagère? Je m’en tape.
Travaille plus connard, pour plus de profit pour les actionnaires, pour récupérer trois miettes et crever plus vite, pour les fonds de pension de ces putains de retraités de Miami. Ces vieilles peaux fripées qui se flinguent les artères au viagra pour avoir la sensation d’exister encore.
Je caricature? Je m’en tape.

Je suis surpris de voir également comment quelques (ça veut dire pas beaucoup) supposés bobos (si quelqu’un sait ce qui sont ces gens là vraiment) peuvent influencer la politique d’un gouvernement. C’est de leur faute aux bobos si le pauvre est pauvre, ils le méprisent (c’est que dit la ministre), à cause d’eux, leurs patrons n’osent même pas les augmenter. Ils ne sont pas beaucoup mais ils ont du pouvoir visiblement les « bobos ». Connasse.
C’est de la faute aux bobos, si influents, si tu crèves la dalle avec un salaire de merde. Il y en a vraiment pour croire ça? IL Y EN A VRAIMENT POUR CROIRE CA?

Ils ne veulent pas plus de loisirs. Connasse.
C’est pas mon truc la politique. Pas mon truc. Je n’ai pas les arguments. Je n’ai pas la rhétorique. Je ne suis peut être qu’un « bobo » responsable de tous les maux de la société Française. Mais des phrases pareilles, je ne peux pas les accepter. Je ne peux pas accepter qu’on me prenne pour un con à ce point là. Comme on dit en Suisse, on peut me pisser dessus, mais faut pas me dire que c’est de la pluie.
Connasse !!!

No, I ain’t gonna work on Maggie’s farm no more.
Well, I try my best
To be just like I am,
But everybody wants you
To be just like them.
They say « sing while you slave, » and I just get bored.
I ain’t gonna work on Maggie’s farm no more.

Nota : Cette version de Maggie’s farm est historique puisque enregistrée lors du Newport folk festival de 1965 où Dylan a joué de manière électrique pour la première fois avec le succès que l’on sait puisqu’il a été copieusement hué par les intégristes du folk. Même si cet enregistrement figure de manière officielle sur la B.O de No directions home (bootleg series n°7), j’ai préféré la version de mon pirate qui a un meilleur son, ce qui est un comble vous en conviendrez bien volontiers (ou pas).

Tags :

Catégorie : Obsessions, Vieilleries

Comments are closed.