226 KMS 112th dream

6 juillet 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

226 KMS 112th dream : Fennesz : Endless Summer (Album : Endless Summer 2001)

Rêve étrange et hivernal aux parquets grinçants. Peut être parce qu’il y faisait froid.
Des traînées comme des traces de sperme frais sur une plaque de verre.
Des berges gelées. Des disques français bien rangés.
Un traîneau, des courses de chevaux, un avion raté.
Des gens indifférents mais compréhensifs. Des murs marron. J’étais au centre.
Sans oser. Mais l’envie pourtant. Sur moquette orange.
Peut être même la neige, mais je pouvais m’en sortir, leurs sourires semblaient le dire. Et pourtant.

Et puis je me suis réveillé. Toujours trop tôt.
Si l’on ne se réveillait pas est-ce que le rêve durerait éternellement?
Un rêve d’hiver pour cet été qui ressemble à l’automne. Un rêve voilé comme si son sens restait caché par pudeur. Presque un rêve humide par son climat. Je cherche encore.
La pluie encore hier soir. Presque tous les soirs toujours. J’ai fini par mettre Fennesz hier soir tu dormais presque. J’essaye parfois, de coller aux climats, musicaux ou non.
Avec du temps, je classerai mes disques comme sur le Glass engine (cliquez sur Launch). Je ferai ensuite glisser le curseur sur le bouquet d’humeurs du soir pour choisir ainsi la musique.
La pluie ça porte à l’intériorité je pensais tout à l’heure. La pluie ça fait glisser vers des rêves étranges. La pluie. Et malgré cette humidité je me sens bien sec.

(Sur le pont D’avignon, on y danse, on y… triple dose pour le week-end sur Killing Me Softly. Enjoy)

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.