750 Les samedis musicaux interdits #37 (David Byrne & Brian Eno)

27 novembre 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

David Byrne & Brian Eno: Qu’ran (Album : My life in the bush of ghosts 1981)

Adobe Flash Player

Il y a trente ans, David Byrne et Brian Eno enregistraient My life in the bush of ghosts, mêlant leur musique, le post-punk funky de Talking Heads, à des samples de voix de différentes provenance (un chanteur des montagnes Libanaises, un télé évangéliste, un chanteur populaire Egyptien…) donnant naissance à une sorte d’éthno funk novateur, à une époque où le sample ou le collage de voix extérieures (ou de de que l’on nomme en anglais fields recordings) était plutôt l’apanage d’une certaine avant-garde musicale (comme Holger Czukai en 1969 sur Canaxis, ou Steve Reich sur It’s gonna rain (spotify) ou Jon Hassell (avec qui Brian Eno sortira le superbe Fourth world Vol.1 possible musics également en 1981)).

Le travail de Byrne et Eno sur cet album permit de démocratiser ces techniques particulières et est resté une énorme influence (et un des mes albums préférés au passage) (on pourra lire les notes de la réédition ici (en anglais) au besoin). Pour la petite histoire, la pochette a été réalisée par Peter Saville, qui faisait habituellement les pochettes de Factory records (Joy Division, New Order…).

L’album ne sortit que l’année suivante, en 1981, pour ne pas concurrencer Remain in light des Talking Heads sorti en octobre 1980, produit d’ailleurs par Brian Eno. Je n’ai acheté l’album que plus tard, en 1988. En mai très précisément. Parce que ce mois là, Libération avait sorti un hors-série, 68-88 L’album de nos 20 ans. Remain in light était le 56ème album de la liste, et le texte de Bizot-Lentin insistant sur son pendant expérimental, My life in the bush of ghost, m’avait poussé à l’acheter immédiatement. Je l’avais pris en vinyle. C’était plus que judicieux.

Car dès la première édition Cd, très discrètement, la première piste de la 2ème face, Qu’ran, a été remplacée par un autre morceau (Very, very hungry). La voix samplée que l’on entend sur Qu’ran est celle d’un musulman Algérien chantant le Coran (Qu’ran). Mais le conseil Islamique de Grande Bretagne aurait demandé à la maison de disque de retirer la chanson sous prétexte que la musique serait haram (interdite) et contre les préceptes du Coran. Qu’ran a donc disparue sans que cela soit indiqué. Inutile de dire qu’on ne la trouve pas non plus sur la réédition sortie en 2006.

Ce n’était d’ailleurs pas la seule voix qui aura posé problème. Le sample utilisé à l’origine dans The Jezebel spirit (spotify) était un enregistrement de Kathryn Kuhlman, une évangéliste illuminée (et morte) dont les descendants avaient refusé l’utilisation d’un sermon. A la place on trouvera celui d’un exorciste inconnu mais finalement, lorsque l’on écoute la version originale (pirate forcément et de piètre qualité sonore), l’exorciste convient mieux au morceau que le sermon ou bien est-ce parce que l’on connait tellement l’autre version…

Adobe Flash Player

Il y a fort à parier que Qu’ran n’est pas prêt de figurer à nouveau sur une édition de My life in the bush of ghosts, donc si vous croisez le vinyle sur une brocante ou dans un bac à disques…

Il est toujours possible de remixer entièrement Help me somebody et A secret life, Byrne et Eno mettant toujours à disposition l’intégralité (respectivement 20 et 22 pistes) des différentes pistes des morceaux. Initiative assez rare pour être remarquée.

(Le morceau craque un peu par instant. C’est normal, il est repiqué directement de mon vinyle)

Tags : , , ,

Catégorie : 1981, I live in the 80's, Samedis Musicaux

12 Responses to “ 750 Les samedis musicaux interdits #37 (David Byrne & Brian Eno) ”

  1. Richard on 28 novembre 2010 at 11 h 31 min

    Formidable.
    Et tu me coupes l’herbe sous le pied, je voulais évoquer Remain In Light sur mon site, l’un des deux albums qui m’ont fait basculer dans le rock en 1980 (avec le 3e de Peter Gabriel).
    J’ai acheté My Life… quelques années plus tard, vers 1986, en vinyl et ce fut une autre merveilleuse aventure. Pas voulu le racheter en CD jusqu’à ce jour. J’ai envie de m’offrir une platine vinyl pour Noël… (tu me conseillerais quoi, tiens, comme matériel, d’ailleurs?)

  2. fox on 28 novembre 2010 at 12 h 31 min

    Quel disque ! Grandiose… J’écoutais ça en boucle en 81. Faudrait que je demande à ma descendance s’ils l’ont conservé dans leur foutoir…

  3. Richard on 28 novembre 2010 at 12 h 34 min

    Oups ! C’est plus cher qu’autrefois ! Mais c’est joli, c’est à la fois madeleine de Proust et design. Merci KMS, celle à 299 euros me paraît bien.

  4. Mathieu on 29 novembre 2010 at 9 h 19 min

    Acheté en CD malheureusement, une vieille édition, je n’ai malheureusement jamais pu apprécier ce disque à sa juste valeur …

    • KMS on 29 novembre 2010 at 10 h 03 min

      Le son est tout pourave sur la 1ère édition cd en plus. La réédition est pas mal (mais trop compressé quand même). Essaye de trouver le vinyle.

      • Mathieu on 30 novembre 2010 at 20 h 50 min

        Le pire, c’est que je me suis progressivement désintéressé de ce disque avec le pressage CD. Bon, si je le trouve en passant, je lui donnerais une 2nde chance …

  5. pa on 29 novembre 2010 at 11 h 15 min

    J’ai acheté ce disque en vinyle il y a quelques années déjà, et pour moi Qu’ran en était un de mes morceaux favori. Ce n’est que plus tard en voulant mettre ce disque sur mon ipod que je me suis rendu compte que ce morceau avait disparu des versions numériques. J’en connais maintenant la cause, merci.
    Un dernier mot pour dire que je tombe très régulièrement sur ce disque chez les disquaires (et même en brocante) et à des prix très raisonnables, voir extrêmement peu chère au regard de la qualité du disque.

    • KMS on 29 novembre 2010 at 13 h 06 min

      Peut être que dans la réédition de 2006 il y a quelques lignes pour expliquer cette disparition mais comme je ne l’ai pas je n’en sais rien.
      Sinon on le voit régulièrement d’occasion oui.

  6. Jeff on 29 novembre 2010 at 20 h 32 min

    J’avais effectivement profité du piste à piste pour remixer Help Me Somebody à l’époque…
    http://www.divshare.com/download/13360622-9a1

    • M. on 30 novembre 2010 at 7 h 27 min

      Evidemment, j’aime ce remix … :)What a big surpraÏÏÏÏÏÏÏÏze ! :)