259 Autumn suite

3 octobre 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

259 Autumn suite : Mick Harvey : Home Is Far From Here (Album : Two of diamonds 2007)

Il y avait du brouillard ce matin et j’adore le brouillard mais il ne reste jamais longtemps ici. Trop de pollution, toute cette circulation insupportable, tous ces camions, tout…
Je rêve parfois de jours entiers dans le brouillard. J’ai pris un vieux pirate des Cure pour la voiture ce matin, parce que j’en parlais hier. Les vieux Cure ante 1985 vont toujours bien avec le brouillard c’était un hasard. Avec ces morceaux traînants, cette basse suintante et cette guitare passée au phaser comme sortie du brouillard justement. Un enregistrement datant d’un paquet d’années, bien avant que Robert Smith ne se mette à ressembler à un gros veau aux hormones.

L’album de Mick Harvey va bien avec le brouillard aussi. Avec l’automne. Des teintes de feuilles mortes au parfum d’amours chancelantes ou de vies hésitantes, un peu sépia, aux couleurs un peu passées.
C’est une des choses que j’aime plus particulièrement dans la musique, cette capacité à créer des atmosphères, à peindre avec des sons. Les musiques s’accordent avec les saisons, avec les sentiments, comme on accorde un plat et un vin.

Il aurait sûrement mieux valu ce matin aller se promener en forêt dans le brouillard qui laissait quand même deviner les formes estompées des arbres pour tenter d’y faire quelques photos. Au lieu d’aller au bureau.

Un jour j’arrêterai. Je n’irai plus. Un matin comme ça, je resterai au lit, ou j’irai me promener en forêt. Je n’irai plus au bureau je déciderai ça au dernier moment. Juste quand le réveil se mettra en route même si c’est pour être réveillé par Richard et Linda Thompson comme ce matin. Un matin comme ça où je dirai stop, en plein brouillard.

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.