263 Musical chess

12 octobre 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

263 Musical chess : Marquis de Sade : Iwo Jima song (Album : Rue de Siam 1980)

Je me suis endormi hier soir avec les sessions de Bitches Brew de Miles Davis. Pharaoh’s dance. Toujours aussi beau.
Ce matin j’attrape le 2ème album de Marquis de Sade pour la voiture. Rue de siam. Cette musique va toujours bien avec les matins d’octobre gris et brumeux.

En arrivant au bureau, je mets le premier album de This heat, celui à la pochette bleu horizon, une merveille, et la batterie de Charles Hayward change l’atmosphère, la rendant plus irréelle et c’est peut être juste ce que je souhaitais.
Charles Hayward que je vais sûrement aller voir en concert bientôt, puisque hier je me suis rendu compte qu’il passait en février à la maison des arts de Créteil avec Massacre, le groupe de Fred Frith.
Parfois mes parcours discographiques quotidiens ressemblent à un immense échiquier où je saute de disque en disque comme de case en case (je suis très fort en clichés et métaphores minables).
Je suis parti en réunion avant que le This Heat soit terminé. Ca rompt le charme. Dommage.
Du coup, au retour de réunion (baillements), je me remets This heat qui se révèle vraiment être un bon choix pour la journée.

Faute d’avoir le coffret Bitches Brew sous la maison, je mets le nouveau Radiohead mais il semblerait que je n’ai pas envie de paroles en ce début d’après-midi (je mets ça sur le compte de la fatigue sûrement où d’une certaine lassitude)(la musique instrumentale finalement c’est comme du silence pour moi)(puisqu’il semblerait que celui-ci m’angoisse compte tenu que je suis toujours en train de le combler avec tous ces disques). Je suis donc passé à Mäander du Kammerflimmer Kollektif puisque l’on avait la bonne idée de me laisser tranquille cet après-midi.

Tout à l’heure dans la voiture je continuerai Rue de Siam laissé en plan à l’arrivée dans le parking. J’écouterai Iwo Jima song qui est peut être la seule raison pour laquelle j’ai pris ce disque ce matin puisque hier soir, dans le Temps où nous chantions (je sais je traîne pour le lire)(peut être que je fais traîner exprès)(mais le soir avec la fatigue je ne vais que par petites doses) je lisais un passage sur l’explosion de la première bombe atomique sur Hiroshima et pendant des années j’ai cru qu’Iwo Jima n’était qu’une manière différente d’écrire Hiroshima alors que non pas du tout. C’est en tombant par hasard sur un article parlant de cette bataille, probablement à l’occasion d’une quelconque commémoration, que j’ai compris mon erreur.

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.