274 White light-White noise

2 novembre 2007 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

274 White light-White noise : Fennesz : #2 (Album : Hotel Paral.lel 1997)

Ma chérie a un drôle de réveil. Plutôt que de sonner le matin, il y a une grosse lumière blanche qui s’allume lentement, très lentement, recréant un lever de soleil envahissant la chambre doucement avec sa lumière si particulière, et provoquant un réveil en douceur.
Le soir, un système inverse permet de réduire lentement la lumière afin de s’endormir en douceur. Il est même également possible de mettre en action un bruit blanc dont l’intensité sonore diminue au même rythme que l’extinction de la lumière.
Le bruit blanc c’est ce bruit de poussière torturée à l’électricité qui évoque plutôt pour moi des expériences bruitistes comme celles de Lou Reed sur Metal Machine Music (rempli de bruits blancs), les effrayants Wolf Eyes ou bien encore certains morceaux de Fennesz.
Du bruit blanc pour gommer les bruits extérieurs. Du bruit blanc pour gommer ses bruits intérieurs, ses pensées qui bruissent et gênent l’endormissement.
Ca expliquerait pourquoi je trouve souvent la musique de Fennesz apaisante. Hotel Paralel.lel finalement, est un disque de berceuses des temps modernes…

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.