315 Malade

4 février 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

315 Malade : Arab Strap : New Birds (Album : Philophobia 1998)


J’ai toujours pensé que les aspects cotonneux de cette musique aux rythmes lymphatiques et lancinants étaient parfaits lorsque l’on avait la tête embrumée par le rhume ou la grippe. Elle enveloppe le corps dans un cocon ouateux et plonge dans une torpeur frissonnante. A peu près mon état aujourd’hui.

Cet album est étonnant. Les paroles de l’ensemble du disque constituent une nouvelle (pas de couplets ni de refrains ici) un peu comme The Gift du Velvet Underground, sauf qu’ici l’histoire dure tout le disque. Une histoire de sexe, de bites, de fille qui se plante une fourchette dans le bras. L’histoire d’un couple qui se déchire sur fond de jalousies et de coucheries glauques. Un texte cru et puissant, dérangeant par instant par sa nudité brute.

Et puis hier soir, dans Cercle ce passage : « J’ai cru que « le travail » avait un sens. Mais non, dit Straub, bien fait pour moi : appartenir au « monde du travail », c’est collaborer à son propre écrasement. »

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.