320 Et puis

14 février 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

320 Et puis : The Brian Jonestown Massacre : Wisdom (Album : Methodrone 1995)

Les Pixies trompent le monde dans la voiture. Il fait froid. Sur le pont au-dessus du port le thermomètre de la voiture indiquait 2°. Il y avait des monticules de terres et de graviers sur la gauche couverts d’une couche de givre à contre jour dans le soleil, avec la beauté délétère qu’engendrent parfois bien involontairement les paysages industriels.
Les mots du soir, avant le sommeil, doivent forger les rêves et s’évaporer avec eux puisqu’au matin il en reste rien. Juste des ombres voilées par des souvenirs oniriques, sans moyen de les retranscrire sur le papier. Ils ne vivent que dans le noir et dans la phase de pré sommeil ces mots. Dès que l’on allume pour les écrire ils disparaissent.

Je ne sais pas pourquoi mais ce début d’année est difficile. Je sens un peu plus dans mes artères le poids des ans. Juste la petite différence qui fait que le corps grince un peu plus et se sent plus proche de 50 que de 40.
J’ai plongé dans la nonchalance envapée du Brian Jonestown Massacre, parfaite ce matin, comme si c’était les vacances le temps du disque, en regardant par la fenêtre du bureau le bleu du ciel.

(et puis de la musique à écouter (plein))

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.