321 Colère

15 février 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

321 Colère : Big Star : Holocaust (Album : Third/Sister lover 1978)

Ma fille aura dix ans cette année, elle entrera en septembre en CM2. Si ce qu’a raconté notre peigne-cul de président il y a deux jours est appliqué, elle devra alors porter la mémoire d’un enfant juif ayant péri lors de la Shoah…

Mais qu’est-ce que c’est que cette idée? En quoi ma fille, à 10 ans, doit-elle supporter le poids écrasant d’une telle mémoire? En quoi devrait-on prendre le risque de faire peser sur des enfants de 10 ans la culpabilité de ces actes à des seules fins politiciennes? Des enfants de 10 ans doivent-ils porter le deuil de toutes les atrocités commises dans le passé?
Pourquoi uniquement la Shoah? Pourquoi pas les enfants du génocide Arménien, pourquoi pas les Cambodgiens massacrés sous Pol Pot, et les enfants du Rwanda, et les enfants Palestiniens, et les Africains victimes de l’esclavagisme, et les enfants mort dans les mines de charbon dans le nord de la France? La liste est malheureusement loin d’être exhaustive…
Non seulement cette idée est con mais en plus elle est morbide. Je ne veux pas que ma fille doive porter ce funeste voile funèbre. Je n’autorise pas ce président parvenu à décider du deuil que ma fille doit porter ou non.

Et cela n’a rien à voir avec l’impérieux et nécessaire devoir de mémoire envers la Shoah ni son universalisme. Plus tard, lorsqu’elle sera plus grande, je lui montrerai Nuit et brouillard (et il est très intéressant de lire en bas de l’article les conseils à destination des enseignants désirant montrer ce film aux collégiens et lycéens), je lui parlerai de la Shoah, je l’emmènerai sur les lieux de mémoire, je serai le premier à lui expliquer la vigilance nécessaire pour qu’il n’y ait plus jamais ça.
Je ne vois pas pourquoi elle devrait être l’instrument d’un besoin de diversion médiatique opportuniste ou de quelconque manoeuvre politique de la part de ce peigne-cul de Sarkozy. Qu’il commence donc par assumer ses mensonges et ses contradictions à répétition avant de vouloir faire porter quoique ce soit à nos enfants.

Il y a bien d’autres manières de transmettre la mémoire à nos enfants. Il vaudrait bien mieux renforcer les moyens de l’éducation Nationale d’une manière générale, mais ça, ce n’est pas la politique de ce gouvernement de merde.

(Parmi les nombreuses réactions à cette proposition, j’en retiendrais deux, celle de Claude Lanzmann dans Le Monde (réalisateur de Shoah) et celle de Philippe De Jonkheere.)

(pour se calmer, de la musique de noir énervé en slip (dimanche), ce qui ne manquera pas de plaire à Sarko très certainement (ah ah))

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.