707 Back (Neil Young)

2 août 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Neil Young : No One Seems To Know (AlbumBootleg : Rolling Zuma Revue 1976)

Adobe Flash Player

L’avantage de partir en juillet c’est que le mois d’août à suivre ressemble encore un peu aux vacances. Activité réduite, peu de monde à Paris, une atmosphère un peu en dilettante avant la folie de la rentrée.

Le contraste entre la ville et la campagne est de plus en plus fort, la réadaptation plus longue. Trop de bruit, trop d’agressivité, de tensions à fleur de peau.

J’ai écouté hier après-midi un vieux live pirate de Neil Young circa 1976, la tournée de Zuma. Il y a quelque chose qui pousse tous les étés à écouter de vieux Neil Young comme d’essayer de retrouver l’excitation de sa découverte durant les étés 76 et 77, l’ambiance étrange de ces après-midis d’août où le temps passait à écouter des disques en regardant flotter des poussières dans le rayon du soleil filtrant dans l’interstice des volets fermés pour protéger de la chaleur.

On a perdu cette faculté à l’immobilisme. Rester des heures durant à détailler une pochette de disque en l’écoutant, en suivant les paroles imprimées parfois avec de drôles de caractères ou en lisant des articles le concernant. On a dû devenir trop impatient.

On sait que ça mène nulle part ces errances temporelles, qu’on ne retrouvera rien bien entendu du passé, mais le goût de l’inutile et du futile est trop rare, on le perd déjà trop souvent. Il faut prendre plaisir à laisser flotter derrière soi des rubans même s’il n’y a pas de vent.

(Neil Young a annoncé la sortie du volume 2 de ses archives. On y trouvera a priori ses albums perdus des seventies, Homegrown et Chomed dreams entre autres. Cette chanson inédite peut éventuellement faire partie d’Homegrown (les track listings divergent parfois).)

Tags : ,

Catégorie : 7 Tease, Music of my mind, Obsessions

13 Responses to “ 707 Back (Neil Young) ”

  1. anakin on 2 août 2010 at 20 h 28 min

    Je pensais que tu allais en profiter pour glisser un petit truc au sujet de Ben Keith.

    • KMS on 2 août 2010 at 20 h 44 min

      J’en parlerai une autre fois et il suffit de cliquer sur le lien « volume 2 des archives » pour voir ce qu’a écrit Neil Young à son sujet ce qui me parait beaucoup plus important que tout ce que je pourrais dire.

  2. La bUze on 2 août 2010 at 21 h 57 min

    3 albums perdus, et ben… il est pas précautionneux le Neil ? du niveau d’Ocean Beach (qui restait moins perdu… seulement non réédité, non ?) ?

    • KMS on 2 août 2010 at 22 h 02 min

      Ocean beach? Non ça c’est le 3 ème album des Red House Painters. Si tu parles d’On the beach il a été réédité en 2003. Celui qui ne le sera pas a priori c’est Time fades away de 1973.

      Quelques chansons de Chromed dreams et Homegrown ont déjà été éditées sur plusieurs albums de la 2ème moitié des seventies (voire après).

  3. Dahu Clipperton on 3 août 2010 at 11 h 39 min

    (euh, juste comme ça, pour faire mon pinailleur, ce serait pas 75 plutôt que 65 ?)

    • KMS on 3 août 2010 at 12 h 37 min

      Non non tu ne pinailles pas, c’est d’ailleurs 1976, j’ai juste oublier d’enlever la date du Sinnerman de Nina Simone qui était le 706.

  4. mb on 3 août 2010 at 20 h 15 min

    J’adore Neil Young (je ne connais pas tout) qqchose de tellement nostalgique dans la voix, dans la musique… même à l’époque.

    • KMS on 3 août 2010 at 20 h 55 min

      Oui bien sûr, terriblement, surtout ces années là.

  5. PdB on 4 août 2010 at 8 h 57 min

    comme c’est la fin des vacances à Lisbonne qui commence, il me semble que cette chanson est parfaitement adaptée.. c’est toujours la même chose, c’est tellement chouette qu’on voudrait que ça ne finisse jamais, mais si ça ne finissait pas, ça ne pourrait pas non plus recommencer… (ça tombe bien, je pars à Rome la semaine prochaine…) ce que je vais faire, c’est que je vais ranger la maison, m’occuper des plantes et de la pelouse surtout (y’a tout de suite 20 mètres carrés, ça devrait aller, je vais demander aux mômes d’en faire aussi) puis j’irai boire un verre de vin blanc (peut-être vert, peut-être frais, peut-être normal…)en haut de l’alfama en ton honneur, KMS, qu’est-ce que tu penses de ce programme derniers jours ? Courage (en même temps, Paris au mois d’août, quel plaisir…)

    • KMS on 4 août 2010 at 12 h 19 min

      Il faudra que je retourne à Lisbonne. il doit faire chaud là non? Le printemps c’est mieux, moins torride.

      • PdB on 4 août 2010 at 12 h 59 min

        il fait bon entre 5 heures du soir et 10 heures du matin… sinon, c’est du 35 38 c’est bien mais tu ne bouges pas, tu manges un peu, du chorizo, des tomates, tu restes à l’ombre… tranquille quand même

  6. Francky 01 on 4 août 2010 at 12 h 08 min

    En grand (voir immense) fan du « Loner », je ne connaissais pas ce bootleg. Terrible ! Les années 70 sont son âge d’or, Eldorado. Qui d’autre a pu enchainer autant de chef d’œuvre que lui en une demi décennie ??? Car :
    « Everybody Knows This Is Nowhere » (je sais, c’est 1969) / « After the Gold Rush » (70) / « Harvest » (72) / On The Beach » (74) / Tonight’s The Night et, ô mon chef d’œuvre suprême de Neil, « ZUMA » (de 1975, année de ma venu au monde. Un signe ?) !

    Tout ce qui est futile voir inutile est donc rigoureusement indispensable (poétiquement parlant) !!!!!!!

    A+ +

    • KMS on 4 août 2010 at 12 h 21 min

      Il y en a plein qui ont enchaînés les chefs d’oeuvre : Bowie entre 71 et 77, Dylan entre 63 et 66, les Beatles entre 65 et 69 et j’en passe. Ça fait rêver maintenant…