331 Dream a little dream

11 mars 2008 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

331 Dream a little dream : Ida : Dream date (Album : Ten small paces 1997)

Le fait d’avoir le sommeil haché certaines nuits à partir de 4h du matin, engendre des rêves étranges à répétition venant des les phases de sommeil plus ou moins courtes. Parfois c’est comme si la machine à rêves s’emballait et fabriquait le nouveau en surimpression du précédent avec des réminiscences complexes. Cela produit des rêves aberrants, parfois très étranges avec des personnages mous et chauds comme sortis d’une autre dimension. La réalité matinale et pluvieuse est bien moins plaisante.
Je pensais dans la voiture ce matin le plaisir que devrait être un lundi matin à s’éveiller dans une maison à la campagne avec un champ, des bois, de la verdure, peut être un ruisseau en contrebas, une colline aussi, du vert en tout cas et du calme. Sortir sur la terrasse respirer et juste se dire qu’on va prendre son temps et qu’après avoir pris un thé en écoutant un bon disque il sera bien temps de penser aux activités de la journée. Ca me prend souvent à la fin de l’hiver comme ça, quand le gris arrive à saturation.

Je mets des mots de vacuité en attendant de trouver le temps (qui m’a dit une fois le temps ne se trouve pas il se prend?)(il avait certainement raison) de finir les bribes d’histoires griffonnées sur des fichiers à droite à gauche. J’ai toujours eu du mal à finir ce que j’avais commencé. Elliott Smith dit ça dans Alameda, you can’t finish what you start, mais ça n’a rien à voir…

Avis #1 : Si les noms de Beth Gibbons et Geoff Barrow te disent quelque chose et que tu attends depuis 10 ans la sortie de leur troisième album, va écouter la chanson de lundi sur Killing me softly (mais tu risques d’être un petit peu déçu)(je trouve).

Avis #2 : Si tu veux voir ma tronche « Mazucquée »© , c’est ou encore .

Tags :

Catégorie : Vieilleries

Comments are closed.