704 Les samedis musicaux #27 (XTC)

3 juillet 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

XTC : Meccanik Dancing (Oh We Go!) (Album : Go2 1978)

Adobe Flash Player

En achetant tout à l’heure le dernier album des Black Keys dont la pochette rend hommage à celle d’un album D’Howlin Wolf sorti en 1969, This Is Howlin’ Wolf’s New Album, je me suis souvenu de celle du second album d’XTC, Go2 sorti en 1978.

La pochette de cet album est probablement une des plus intelligentes du rock mais également un des plus perverses. Le texte qui figure sur la pochette décrit effectivement très clairement, dans une mise en abîme remarquable, le rôle d’une pochette de disque, son utilité et comment elle est là pour nous attirer notre regard et nous faire acheter le disque qu’elle emballe.

« They’re TRICKS and this is the worstTRICK of all since it’s describing the TRICK whilst trying to TRICK you, and if you’ve read this far then you’re TRICKED but you wouldn’t have known this unless you’d read this far. »

Comme il est dit fort judicieusement sur la pochette, ce texte est là pour vous attirer afin que vous lisiez. « This is called luring the VICTIM, and you are the VICTIM. » Le reste est à découvrir sur la pochette (il faut cliquer sur les photos pour les voir en grand).

L’arrière de la pochette continue le concept du recto mais en expliquant cette fois ci que l’arrière de la pochette a un objectif différent puisqu’il est là pour donner des informations sans essayer de faire vendre le disque contrairement au recto. « We have kept it in the same style so that the entire package has a sense of IDENTITY which-ever way you see it »

Le vice aura été poussé jusqu’à décliner le même concept sur le label central du disque et la pochette intérieure, This is a label… This is an inner sleeve…
Il faut bien avouer que tout ceci est particulièrement réussi. XTC n’était pas encore très connu à l’époque, cela viendra avec Drums and wires l’année suivante et le merveilleux Making plans for Nigel, mais la musique du groupe était déjà aussi intelligente que la pochette de cet album.

Cette pochette particulièrement brillante, et en même temps pleine d’humour, a été réalisée par Hipgnosis, la boîte de création graphique de Storm Thorgerson, qui s’était spécialisée dans la création de pochettes d’albums dans les années 1970 et qui restera particulièrement célèbre pour avoir conçu les pochettes mythiques des albums de Pink Floyd (un florilège des pochettes réalisées par Hipgnosis).

Quoique l’on puisse penser des albums que les pochettes d’Hipgnosis illustraient, celles-ci font indéniablement partie de l’histoire du rock pour leur identité visuelle forte.

Quant à la musique et les chansons de ce deuxième album d’XTC, je me contenterai de citer le verso de la pochette :

« We won’t attempt to describe their music because all you have to do is play it and you can describe it for yourself. »



Tags : , ,

Catégorie : 7 Tease, Samedis Musicaux

11 Responses to “ 704 Les samedis musicaux #27 (XTC) ”

  1. KMS on 3 juillet 2010 at 23 h 20 min

    Dernier samedi musical avant les vacances (et un peu écrit en vrac…).

  2. PdB on 3 juillet 2010 at 23 h 38 min

    « Making plans for Nigel » est le meilleur disque du monde (titre qui fait penser à « Ballad of a thin man » de Bobby).
    Selon moi, avant d’avoir trop réfléchi.
    Celui là est pas mal non plus, c’est vrai.
    (Alors tu te tires en vacances faut pas s’emmerder non plus… )(moi aussi, au Portugal avec mes mômes)(et ensuite à Rome avec mon amie) (non, moi non plus, en effet)

    • KMS on 4 juillet 2010 at 11 h 17 min

      Je ne pars que samedi prochain. Majing plans oui. Un jour j’écrirai un truc dessus.

  3. El Camino on 4 juillet 2010 at 1 h 16 min

    Magnifique, rien que ça, le vinyle me fait réver…

  4. Dahu Clipperton on 4 juillet 2010 at 1 h 40 min

    Pas écouté « White music » et « Go2″, d’après les titres que j’en connais, ça m’a trop attiré jusque-là. J’y viendrai ^^

    Et cette (géniale) pochette, j’y avais tout de suite pensé aussi en voyant celle des Black Keys, même si le sens en est tout à fait différent. Y’avait que des Anglais pour sortir une telle pochette, non ?

    En jetant un oeil au site de Thorgerson, j’ai été surpris, je ne rattachais Hypgnosis qu’à Pink Floyd et aux clichés prog, en fait… et puis non : Anthrax, Trees, Barrett, Gabriel (j’adore celle avec son visage qui dégouline), sans oublier « In through the out door » de Led Zeppelin, ça fait du monde et des pochettes marquantes, finalement ^^

    • KMS on 4 juillet 2010 at 11 h 25 min

      Ils ont fait beaucoup beacoup de pochettes Hipgnosis. Pas obligatoirement toujours des plus réussies, il y en a quelques unes assez ignobles. Dedans il y a effectivement les pochettes « concepts » de Presence et In through the out door de Led Zeppelin.

      Sinon les 2 premiers albums d’XTC sont plus nerveux que ceux qui suivront mais ils sont très bien (enfin je ne suis pas certain d’être très objectif avec XTC).

      • Ulrich on 4 juillet 2010 at 11 h 32 min

        Oui le design de cet album est génial. Mais c’est tout.
        XTC est en devenir musical sur ses deux premiers albums, on y décèle ici et là des traits de génie mais tout ceci ne se mettra en place qu’à partir de Drums…

  5. Pol Dodu on 4 juillet 2010 at 7 h 41 min

    Et évidemment, Polydor, qui distribuait Virgin en France en 1978, ne s’est absolument pas préoccupé de traduire la pochette, contrairement à ce qui s’est fait dans la majorité des pays du monde entier.
    Pire, ils l’ont remplacée par la photo des membres du groupe qui se trouvait sur l’insert. En gros plan, boutonneux. C’était probablement volontaire dans le filage du concept original, mais ils ne s’attendaient sûrement pas à retrouver ça sur la pochette extérieure !
    Par la suite, la pochette originale (non traduite) est apparue sur les pressages français de Virgin/Arabella Eurodisc.
    C’est l’un de mes albums préférés d’XTC, avec « Drums and wires » et « English settlement ». Le deuxième et dernier avec Barry Andrews aux claviers.

    • KMS on 4 juillet 2010 at 11 h 23 min

      Ah je ne savais pas pour l’histoire des traductions, en fait j’ai toujours vu cette pochette en anglais uniquement.
      Je n’en ai pas parlé parce que le sujet était la pochette, mais à l’époque Go2 était vendu avec Go+ qui était un maxi avec des reprises dub de chansons de Go2 (http://chalkhills.org/reelbyreal/a_Go_2.html#goplus). Ça n’était a priori que pour l’angleterre et les 15000 premiers exemplaires. Le tout était vendu dans un sac. Si j’ai Go+ que j’avais acheté en import en même temps que Go2 je n’ai jamais eu le sac qui devait aller avec…

  6. Francky 01 on 8 juillet 2010 at 14 h 12 min

    La pochette de « Go 2″ d’XTC est vraiment le plus beau pied de nez à la société de consommation, au marketing et à la publicité. XTC serait-il un groupe « situationniste » adepte de Guy Deborg ??? Il faut croire. Dans le livre « Les miscellanées du Rock » (2009) de Gilles Verlant, Jean-Eric Perrin et Jérôme Rey, ils en parlent et traduisent même le texte intégral, pour les nuls en anglais comme moi.

    En parlant de pochette de disque rendant hommage à d’autres artistes/groupes, celle de leur premier album « White music » ressemble énormément à « Paralell Lines » de Blondie, tout deux sortis en 1978. Mais il me semble que c’est XTC qui a dégainé le premier (janvier pour eux et septembre pour Blondie).

    Je connais mal XTC mais j’ai toujours adoré le titre « Makings plan for Nigel » à la mélodie inoubliable et ce riff de gratte assassins !!!

    A + +

  7. juko on 10 juillet 2010 at 11 h 24 min

    making plans étant un titre du guitariste Colin Moulding, qui n’est pas le principal compositeur et chanteur du groupe,Andy PArtridge. Ironie du sort ce fût le seul grand tube interplanétaire d’XTC, ce qui à toujours rendu très jaloux mister Perdrix.