701 Les samedis musicaux #26 (Gloria Jones)

26 juin 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Gloria Jones : Tainted Love (AlbumSingle : My Bad Boy’s Comin’ Home/Tainted Love 1965)

Adobe Flash Player

On avait laissé Gloria Jones dans un sale pétrin (voir le samedi musical #7), au volant de sa Mini 1275GT encastrée dans un arbre, avec à sa gauche sur le siège passager, Marc Bolan mort. On était le 16 septembre 1977, Marc Bolan aurait eu 30 ans deux semaines plus tard. Gloria Jones eut le bras cassé et d’autres contusions.

Gloria Jones , en dehors d’être la compagne de Marc Bolan depuis 1972, la mère de leur fils Rolan Bolan né en 75, de faire partie de T.Rex où elle faisait les choeurs et jouait des claviers à partir de 1973 (on la voit dans cette vidéo de Light of love), était bien avant cela une jeune chanteuse Américaine qui restera pour avoir chanté la version originale de Tainted Love.

C’est en 1965 que sortit la première version de cette chanson écrite par Ed Cobb qui était un des chanteur des Four Preps, un groupe vocal Californien qui avait obtenu quelques succès à la fin des années 50 et début des 60. C’est lui qui avait repéré Gloria Jones à Los Angeles alors qu’elle avait 19 ans. Tainted love n’était que la face B de « My Bad Boy’s Comin’ Home ». Elle raconte l’histoire d’une séparation, d’un amour qui s’éteint, du point de vue de la fille qui vient de se faire larguer par ce type qui ne l’aimait pas d’un amour sincère. Le single n’eut aucun succès.

Malgré cela, la chanson de Jones était typique du style Northern Soul que les DJ’s adoraient passer dans les dancehalls du nord de l’Angleterre (d’où le Northen…) à la fin des sixties, début des seventies. Fortement influencée par les singles et artistes de la Tamla Motown (avant son déménagement à Los Angeles), les chansons de Northern Soul servaient surtout aux danseurs à se mettre en valeur sur la piste par un style de danse énergique d’où leur rythme souvent soutenu.

C’est dans un de ces clubs qu’au milieu des années 70, le Tainted love de Gloria Jones devint un hit de Northen soul. La légende dit que le disque fut ramené des US par un DJ en 1973. Entre temps Gloria Jones avait chanté dans la comédie musicale Hair, rencontré Marc Bolan et vivait dorénavant en Angleterre. Elle essaya de profiter du succès relatif de sa chanson en la réenregistrant en 1976 mais n’eut aucun succès.

C’est dans un de ces clubs qu’un certain Marc Almond entendit la première fois Tainted Love dans la version originale de Gloria Jones. Il décida ensuite, en la masculinisant, de reprendre la chanson avec Soft Cell en 1981 sur l’album Non stop erotic cabaret avec ce son électro pop et les bleep bleep inoubliables de l’intro. La chanson devint le hit planétaire que l’on connait (#1 aux US et en Angleterre).

Si tout le monde connait la version de Sof Cell et probablement quelques unes des multiples reprises (dont un bon paquet de pénibles…) qui en ont été faites ensuite (mention spéciale à celle de Coil (vidéo ci-dessous)), la version originale de Gloria Jones reste malheureusement trop méconnue voire ignorée, la version de Soft Cell étant trop souvent considérée comme l’originale.

Après l’accident, Gloria Jones apprit la mort de Marc Bolan alors qu’elle était encore à l’hôpital. Ils n’étaient pas mariés. Elle n’obtint rien des biens de Marc Bolan. Elle rentra avec son fils à Los Angeles, continua à chanter et sortit encore deux albums avant de faire les choeurs en tournée dans le Jerry Garcia Band (du Grateful Dead).

Pour la petite histoire, Marc Bolan n’avait jamais passé son permis malgré le fait qu’il possédait une superbe Rolls Royce blanche (I drive a Rolls-Royce cause it’s good for my voice…), de peur de mourir lors d’un accident de voiture. L’ironie du sort parfois…

Soft Cell :
Image de prévisualisation YouTube
Coil :
Image de prévisualisation YouTube

Tags : , , , , , ,

Catégorie : Samedis Musicaux, Sexties

17 Responses to “ 701 Les samedis musicaux #26 (Gloria Jones) ”

  1. sonic eric on 26 juin 2010 at 15 h 26 min

    Il y a chez les fans de Northern Soul un goût pour les pépites négligées absolument réjouissant. Ce ne sont pas que des marathoniens du dancefloor, ce sont aussi d’authentiques défricheurs. Pour ma part, je leur dois entre autre la découverte de Dobie Gray et de son immortel « The in crowd » (presque plus Motown que Motown).
    Quant à Gloria Jones, je suis sûrement un de tes seuls lecteurs à la préférer à Marc Bolan et je suis donc ravi que tu reviennes à elle. Lorsque j’ai écouté sa version pour la première fois, j’ai été stupéfait de voir combien rythmiquement Marc Almond était proche de cette version.
    Me permets-tu de conseiller à tes lecteurs d’écouter ce stomper absolu qu’est Heartbeat (une autre composition d’Ed Cobb) de la Miss Jones?

  2. -Twist- on 26 juin 2010 at 15 h 46 min

    Je plaide coupable. Je pensais que la version de Soft Cell était l’originale. Très bonne version, énergique et rythmée et ou on se rend compte que Soft Cell ne s’est pas trop cassé le derrière pour sa version à lui.
    Pour la fin de Bolan, je n’étais vois tu même pas au courant qu’il avait fini dans un accident de voiture avec Grace Jones. Et la une du journal est… ouch!

  3. Sfar/Gaël on 26 juin 2010 at 15 h 51 min

    Tout comme Twist, je n’aurais jamais imaginé que Soft Cell avait fait une reprise. Merci pour cet article terriblement instructif (comme tout ce que l’on trouve ici mais je ne prends jamais le temps de le signaler)

  4. KMS on 26 juin 2010 at 16 h 22 min

    Effectivement comme tout le monde a pu s’en rendre compte, la version de Marc Almond est très proche de la version originale en dehors de l’instrumentation bien entendu, totalement synthétique chez Soft Cell. D’ailleurs si vous ne le connaissez pas je conseille plus que très fortement d’écouter le Non stop erotic cabaret de Soft Cell qui est un excellent album.

  5. catnatt/belam on 26 juin 2010 at 19 h 15 min

    Je me coucherai moins con ce soir. J’aurais appris un truc :)

    • KMS on 26 juin 2010 at 19 h 45 min

      Tu croyais que c’était une chanson de Marylin Manson? (ah ah)(pardon)

      • catnatt/belam on 26 juin 2010 at 19 h 46 min

        m’enfin ! Tu me prends vraiment pr une andouille !! :p

  6. PdB on 27 juin 2010 at 10 h 51 min

    Bon, allez c’est entendu, kms (c’est le cas de le dire) ta musique est extra. Alors comme Sfar/Gaël, j’adore ce que tu proposes (pas toujours, mais presque). Mais ce que j’aime surtout tu vois, c’est les « la légende dit que… » ou les « pour la petite histoire… » : je me demande si ce n’est pas ce que je préfère, après les grandes histoires, ou les explications, ou tes textes poétiques ou quand ton humeur, tes états d’âme tout ça… En tout cas, T Rex , l’album rouge et noir, je ne me souviens plus bien, mais ça a été formidable ça, je l’avais là avant que des fumiers ne cambriole le bazar, et toutes mes galettes, un truc merveilleux comme à 18 ans, on attend pour partir au rendez-vous, on tremble un peu, il fait chaud, l’été la fin des cours, enfin le bazar complet, je me souviens comme disait l’autre… Et pour Gloria Jones (quel nom, quel prénom…) vraiment pas de bol…

    • KMS on 27 juin 2010 at 11 h 15 min

      Ah c’est The Slider celui en rouge et noir, une merveille totale, comme Electric Warrior.
      Sinon j’aime bien les légendes urbaines accolées à la musique oui.

      • PdB on 27 juin 2010 at 13 h 52 min

        c’est ça, t’as raison… une merveille totale

  7. rom on 27 juin 2010 at 22 h 34 min

    Dans un très bon doc sur la Motown, Lamont Dozier expliquait la génèse de « Where did our love go » : une mélodie qui tourne, sans couplets ni refrain, c’était l’échec assuré (d’après Gordy).

    • drgbs on 28 juin 2010 at 12 h 06 min

      « where did our love go » justement couplé à « tainted love » sur la version maxi de ce titre par Soft Cell, maxi fort efficace je trouve

    • KMS on 28 juin 2010 at 12 h 52 min

      Ce n’est pas par hasard qu’effectivement les deux chansons ont été accouplées comme le dit Dragibus :
      http://www.youtube.com/watch?v=srtuQU20QXA

  8. Vaness on 6 juillet 2010 at 14 h 12 min

    je me la serais bien pété en disant que je savais ça depuis des lustres, mais c’est pas mon genre de me vanter :p

  9. gigandmix on 5 janvier 2011 at 22 h 30 min

    j’aime ce blog, mais je n’ai pas jamais le temps d’y rester longtemps. si tu pouvais laisser tes posts le plus longtemps possible online, je pourrais revenir de temps à autre pendant plusieurs années et ainsi découvrir …
    merci

    • KMS on 6 janvier 2011 at 8 h 00 min

      Je n’enlève aucun post ils sont tous en ligne, tous ceux depuis 2003…