614 Mes albums de la décennie #20 (Broadcast)

17 décembre 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Broadcast : Black Cat (Album : Tender Buttons 2005)

Adobe Flash Player

Tender buttons, Tendres boutons, est avant tout un livre de Gertrude Stein. Un recueil de poème à l’écriture singulière, jouant sur le rythme et la sonorité, Eel us eel us with no no pea no pea cool, no pea cool cooler, no pea cool cooler with a land a land cost in, with a land cost in stretches. Comme le dit Isabelle Alfandary dans son essai sur Tendre boutons : « Procédant par affinités sonores, par analogies phoniques et contiguïté allitérative, se composent les pièces d’un puzzle improbable. Le poème est un morceau de pure jubilation orale ».

Il est difficile de ne pas voir, et surtout entendre dans ces mots, les répétitions parfois hachées de la musique de ce disque, dans les synthés saturés marquant le rythme en lieu et place de la batterie, dans ces bleep bleep parfois arythmiques parcourant les chansons. On retrouvera également sur presque toutes les chansons, le scansion répétitive des mots courts, jouant sur les allitérations comme dans le texte de Stein, se superposant aux rythmes électroniques des instruments.

La musique, aux sons souvent salis par la distorsion en opposition avec la voix limpide de Trish Keenan, renvoie souvent aux sonorités brutes du Cabaret Voltaire des débuts. On y trouve aussi les échos des Young Marble Giants (ce jeu sur les cordes basses des guitares) torturés dans les filtres analogiques d’un savant fou . Superbe disque aux chansons délicates mises en valeur par le traitement sonore envoutant.

Tags : ,

Catégorie : Music of my mind

Comments are closed.