690 Slow down (John Wolfington)

24 mai 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

John Wolfington : 12 Mph Album : John Wolfington 2001)

Adobe Flash Player


La chaleur pousse à l’indolence, on avait oublié cette sensation. Week-end de trois jours, on se dit qu’il faudrait que cela soit tout le temps comme ça. Ne travailler que quatre jours au lieu de cinq. Travailler moins pour vivre plus.

L’indolence elle est aussi dans la voix de John Wolfington, cette manière paresseuse, à fleur de peau, de chanter les mots qui rappelle quelque part les échos d’Arab Strap ou peut être n’est-ce que l’utilisation similaire de la boîte à rythmes sur certaines chansons mais pas seulement. Les guitares lentement arpégées

On se laisse bercer doucement. Il y a une douceur et une fraîcheur dans les chansons de John Wolfington. Une sorte de regard un peu désabusé sur l’existence aussi. Une éloge de la lenteur que l’on a tendance à oublier dans ce monde tarés. Et logée au fond du ventre, la petite angoisse, une boule de lucidité qui fait qu’on ne relâche jamais vraiment. Un voile de noirceur qui trouble le regard.

Demain c’est reparti, en attendant on appuie encore un peu plus fort sur le frein, dans l’espoir que cela empêche de repartir.

(Un remerciement à Philippe Dumez qui m’a fait ressortir ce disque du fond de la pile où je l’avais oublié depuis trop longtemps. C’est le problème parfois, trop de disques, il y en a qu’on oublie dans un coin, ou, dans mon cas en bas d’une pile.
Pour la petite histoire le disque est sorti sur Smells like record, le label de Steve Shelley de Sonic Youth que l’on entend à la batterie sur ce disque. Et si le son du disque rappelle parfois celui de What would the community think de Cat Power c’est parce que ce sont les mêmes musiciens sur la moité des chansons).

Tags : , ,

Catégorie : Song of the day

8 Responses to “ 690 Slow down (John Wolfington) ”

  1. Starsky on 24 mai 2010 at 17 h 27 min

    Comment ça c’est un CD ?

    • KMS on 24 mai 2010 at 17 h 37 min

      Ah non je ne l’ai pas en vinyle celui là, en 2001 il y avait (très) nettement moins de nouveautés en vinyle. D’ailleurs celui-ci n’est sorti qu’en cd. C’est intéressant d’ailleurs de voir comme en une décennie le vinyle est revenu sur le devant de la scène et comment es rayons vinyle ont pris plus de place chez Gibert par exemple (sans parler de l’arrivée de Ground Zero ou Souffle COntinu).

  2. Mathieu on 24 mai 2010 at 18 h 31 min

    On peut l’entendre sur Spotify les John Wolfington, et c’est vrai que le rythme indolent de sa musique est excellent.
    Sinon oui, la semaine de 4 jours, vite, …

  3. PdB on 26 mai 2010 at 7 h 55 min

    c’est pas mal non plus sous la pluie… l’épisode de chaleur qui te tombe dessus sans crier gare, la sueur, l’énervement, continuer à bosser (ouais, pourquoi faire ? pourquoi faire ?) j’ai aimé l’orage d’hier soir, même si la tranquillité qui y fait suite est, parfois, coupante du froid qui revient…

  4. puzzledoyster on 27 mai 2010 at 10 h 58 min

    j’ai acheté ses 2 albums suite au billet de P.Dumez, je découvre à l’instant le 2ème qui me parait tout aussi bon ! merci à vous 2!

    ps : avant la semaine de 4 jours, il va falloir batailler pour ne pas perdre celle de 5 : tous à la manif cet après-midi !

    • KMS on 27 mai 2010 at 12 h 47 min

      Ah voilà, je ne connais même pas le 2ème, en fait j’ai découvert qu’il avait sorti un autre album quand Dumez en a parlé…

  5. puzzledoyster on 27 mai 2010 at 11 h 09 min

    pps : ressortir aussi les albums de Two Dollar Guitar (Tim Foljahn, David Motamed et Steve Shelley)…