598 Mes albums de la décennie #4 (Dälek)

30 novembre 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Dälek : Paragraphs Relentless (Album : Abandoned Language 2007)

Adobe Flash Player

C’est la musique de la ville. Industrielle et sale. Rampante comme une menace sourde. La musique de la ville, le lundi matin, pas envie, négation.
La musique de la ville. Inquiétante. Avec ses fumées malodorantes. Ses sirènes hurlantes. Ses douleurs violentes. Cette haine de tous les instants. Oppressante aussi. A bloquer la respiration. C’est juste ça. Ce disque. Il laisse des scories de suie un peu partout. Musique de nuit balayée par des projecteurs inquisiteurs. On navigue en plein cauchemar Orwellien. C’est le monde. On y vit. Juste un miroir de nos vies quotidiennes.
On est au 21ème siècle. Le monde court à sa perte. Ce disque montre la direction. Essentiel.

A ECOUTER FORT

Pour l’anecdote, le disque est sorti sur Ipecac, l’impeccable label de l’éructant Mike Patton. Les curieux pourront s’exploser les tympans et se délecter de ses performances vocales (il y a des morceaux où l’on ne peut décemment pas appeler « ça » du chant même si c’en est) sur l’excellent Moonchild (lien Spotify) enregistré avec John Zorn sur lequel d’ailleurs il ne joue pas (sic)(écoutez, c’est vraiment bien).

Les garçons de Dälek ont également sorti en 2004 un opus remarquable, en collaboration avec Faust, le superbe Derbe respect, alder. Ces deux groupes étaient fait pour se rencontrer et mélanger leurs bétonneuses et leurs bruits urbains inquiétants.

Tags : , , ,

Catégorie : Music of my mind

Comments are closed.