679 Les samedis musicaux #21 ( The Orchids )

1 mai 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

The Orchids : Yawn Album : Temple Cloud 1990)

Adobe Flash Player

Samedi matin. Il y a bien souvent dans les chansons des groupes signés chez Sarah Records, un voile d’humidité comme de la tristesse légèrement évaporée. Quelque chose comme des nuages élevés dans le ciel masquant le bleu et le soleil. Quelque chose de très anglais. Avec en surimpression fugitive, des silhouettes de couleurs ondulant au gré du vent un peu frais ou des notes sortant du haut parleur des amplis des guitares.

Samedi matin. Des chansons délicates comme des veines apparaissant sous la peau diaphane de courbes sensuelles, effleurées du doigt, suscitant l’horripilation. Histoire érectile et humide. De voile sur la peau après l’amour, comme celui de la tristesse évaporée des chansons des groupes de chez Sarah Records.

Samedi matin. Les nuages passaient lentement dans le ciel et la douceur de l’air permettait de garder la fenêtre ouverte. Disque rouge comme le soleil après la pluie.

Samedi matin. Avant d’être sur une compilation rouge n°376, c’était un single vert et jaune n°23 où la chanson était perdue sur la face B. L’arbre qui donne l’impression d’être un saule, dans le parc derrière, juste devant la fenêtre de la chambre a maintenant des teintes vert tendre. The Orchids, les orchidées de Sarah. Rêve éveillé ou bien n’était-ce que la réalité. Derrière le chemin rouge de la pochette on devine ou l’on imagine la mer. Il n’y a peut être qu’un terrain vague.

Samedi matin. La chanson ouvre le disque, avec ce chant liturgique à peine évoqué déjà disparu, à se demander si on l’a vraiment entendu. Comme le moment d’absence avant d’entendre la voix de James Hackett. C’est brumeux comme un déni de réveil ou la volonté de ne pas laisser s’échapper les poussières de volupté sur le corps. La chanson traine, un peu lascive, j’entendais bouillir l’eau du thé.

Le regard vers le ciel gris aux nuages ralentis. La guitare grince, et fait le même effet que les doigts doux sur la peau diaphane des courbes chaudes. On sent encore le vent trop frais sur le visage. That’s the way it goes my friends…

Samedi matin. Juste une chanson de face B, le vent a fait s’envoler la poussière sur la peau frissonnante. J’ai baillé. Le disque a continué.

Tags : , , , , , ,

Catégorie : 'til 1999, Samedis Musicaux, Sarah Records

14 Responses to “ 679 Les samedis musicaux #21 ( The Orchids ) ”

  1. Mathieu on 1 mai 2010 at 18 h 57 min

    Mais où as-tu trouvé ce bijou (pfff, j’ai qu’un Sarah Record en vinyle …)

    • KMS on 1 mai 2010 at 19 h 09 min

      Je ne sais plus. J’ai les compils Glass Arcade et Shadow factory en vinyle aussi. Ainsi que tous les Field Mice.

      • DIscobloguons on 2 mai 2010 at 10 h 35 min

        Heureux hommes, quelles merveilles ces compiles…
        Bon je me consolerai en voyant les Orchids cet été :p

    • KMS on 2 mai 2010 at 17 h 54 min

      Je n’ai pas osé écouter leurs albums récents. Peur d’être déçu. J’ai peut être tort.

      • Benjamin F on 3 mai 2010 at 12 h 07 min

        Je ne sais pas si tu as « tort » mais perso je trouve Good to Be a Stranger de très bonne tenue. (Génial ce titre sinon)

      • KMS on 3 mai 2010 at 20 h 49 min

        Oh je finirai bien par les écouter mais je crois que je ne suis pas pressé.

  2. J-P. on 1 mai 2010 at 19 h 52 min

    Waouh ! MERCI, il est SUBLIME ce titre !

    • KMS on 1 mai 2010 at 22 h 23 min

      Il faut bien avouer que TOUTE cette compil est sublime.

  3. dylanesque on 2 mai 2010 at 13 h 56 min

    The Orchids ! Alors là, j’interviens. Car je lis ce blog depuis maintenant un an, c’est l’un de mes favoris, j’aime ta manière d’écrire, je me retrouve dans tes goûts, dans tes ressentis, mais j’avais pas osé écrire ici. J’avais bien failli quand tu as évoqué Dylan. Là, j’ai craqué. La compilation « There and Back Again Lane », la compilation de Sarah Records a changé ma vie. D’ailleurs, elle a le même âge que moi. Enfin bref, bravo d’évoqué The Orchids et de tenir une petite merveille de blog.
    (Je l’ai mis en lien discret sur le mien de blog.)

    Je conseille également The Sugargliders, Another Sunny Day et The Field Mice, provenant de la même scène et tout aussi bons (et éphémères).

    • KMS on 2 mai 2010 at 17 h 59 min

      Toutes les compils Sarah Records sont superbes de toute manière. Glass Arcade est peut être ma préférée avec Temple Cloud. On peut les voir ici.

      J’ai déjà évoqué les Field Mice plusieurs fois. Another Sunny Day ça viendra un jour.

  4. Another Sunny Night on 15 mai 2010 at 15 h 50 min

    Très jolie note sur l’un de mes groupes fétiches auteurs d’un de mes albums préférés (Lyceum). Ils annoncent un nouvel album, pitetre qu’on les verra à Paris…

    • KMS on 15 mai 2010 at 21 h 17 min

      En même temps pour le moment j’ai toujours refusé d’écouter leurs albums récents de peur d’être déçu… je crois que j’éviterai le concert aussi du coup. J’ai peut être tort.

      • blanchier eric on 12 juin 2010 at 18 h 24 min

        salut a vous !
        je suis plus que fan de sarah records !j ai presque tout en vinyl mais il me manque 9 45T et les fanzines
        les numeros 1 2 3 6 13 65
        a plus eric!

      • KMS on 12 juin 2010 at 19 h 00 min

        Alors là je suis impressionné (je n’ai que tous les Field Mice (LP pas singles), un bon paquet de compils, et 2 albums de The Orchids.