592 Les samedis musicaux bruitistes #10 ( Boris with Merzbow)

21 novembre 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Boris with Merzbow : Flower sun rain (Album : Rock Dream 2008)

Adobe Flash Player

Les Japonais aiment le bruit. Le bruit et l’électricité. L’invraissemblable foisonnement des mégalopoles de l’archipel, la densité de population y étant certainement pour quelque chose. Il y a néanmoins très certainement d’autres facteurs entrant en compte dans ce goût immodéré pour l’outrage sonore et le feedback des guitares psychédéliques.

Au sein du courant Japanoise, on trouve l’un des bruitistes le plus radical de la planète, l’empereur du bruit, à savoir Masami Akita, plus connu sous le nom de Merzbow, qui aura poussé le bruit au-delà de l’ultraviolence sonore.

Sur Rock Dream (clin d’oeil aux Rock Dreams de Guy Peellaert?), enregistré en concert (triple vinyle s’il vous plait), il accompagne en invité, assez discrètement d’ailleurs (tout est relatif), le trio Japonais Boris, avec la frêle et envoutante Wata à la guitare au son redoutable, qui, comme les filles d’Ooioo, produit un volume sonore inversement proportionnel à son physique gracile.

On pourra également noter que Boris n’est pas non plus dénué d’humour puisque la pochette de leur album Akuma no uta parodie celle de Bryter Later de Nick Drake dont la musique est tout de même aux antipodes de nos bruyants Japonais.

Sur des tempos généralement lents et pesants, le trio délivre ici une avalanche de métal et feedback sur des mélodies parfois d’une rare douceur (si, si) malgré le volume sonore. Merzbow ajoutant ses nappes bruitistes liant la pâte sonore dans une sorte de maelström noisy étourdissant. Le tout restant très écoutable. Je déconseillerais néanmoins l’écoute intégrale du disque en cas de migraine sauf à vouloir repousser les limites du masochisme.

Tags : , , , ,

Catégorie : Samedis Musicaux

Comments are closed.