656 A la main (Peter & the Wolf)

5 mars 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Peter & the Wolf : The Ivori Palms Album : The Ivori Palms 2007)

Adobe Flash Player

Un départ pour Toronto, un squat. Une machine à écrire, un vélo pour devenir maire du quartier, un carreau cassé, un rêve et une enseigne de néon. Redding Hunter vit et chante de belles histoires. Il fait une musique très simple, directe, enregistrée sur un huit pistes qu’il a emprunté, comme beaucoup de choses qui l’entourent. Ces chansons résonnent quelque part dans les vastes espaces de ce que l’on a été ou de ce que l’on aurait pu être. Celui qui serait parti, le solitaire qui sait habiter une ville, pieds et poumons déliés.

Le plus beau sans doute, en tout cas ce qui va avec, c’est comment il arrive à nous. Découvert au détour de quelques mots et d’une écoute sur un blog, on le retrouve sur son site. D’autres chansons sont là, aussi belles. Du coup, on clique sur le petit bouton Paypal. On paye un prix dérisoire que l’on sait aller presque entièrement dans sa poche à lui, alors on sourit au moment d’achever la transaction. Puis on oublie un peu parce que c’est loin l’Amérique, et c’est sans bien savoir ce que l’on va trouver que l’on ouvre le petit paquet quelques semaines plus tard.

L’objet que l’on en sort est presque émouvant. Un morceau de carton plié, décoré à la main, une photocopie noir et blanc collée au fond. Un disque gravé, dessiné lui aussi. Et une feuille de papier sur laquelle est tapée à la machine une «introduction à l’album», qui raconte l’histoire de ce disque de Peter and the Wolf que l’on chérit déjà.

On en a lu des choses stupides sur la musique et Internet, et voilà qu’on a devant soi, découvert et commandé en ligne, une de ces petites productions qui rappellent les beaux jours de sa jeunesse, le début des années 1990, les cassettes et les 45 tours faits main. Daniel Johnston, Sentridoh, Beat Happening. En glissant le disque dans la platine, on sent bien que rien n’est perdu, et même que, peut-être, le monde s’est ouvert en grand.


« Voici venu le jour des Vases Communicants. Chaque premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre. Circulation horizontale pour produire des liens autrement. Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. »

Dans le cadre ce projet j’ai ouvert ma porte à Jérome Denis de Scriptopolis, vous pouvez donc retrouver mon texte chez lui.

D’autres vases communicants :

Tags :

Catégorie : Music of my mind

22 Responses to “ 656 A la main (Peter & the Wolf) ”

  1. mb on 5 mars 2010 at 9 h 51 min

    Oohlala, j’aime beaucoup ! Il serait temps pour moi d’ouvrir un compte paypal…

    • KMS on 5 mars 2010 at 10 h 19 min

      C’est assez simple à faire. Mais je crois aussi qu’on peut acheter l’album « normalement » maintenant (avec une autre pochette). Mais c’est bien d’acheter directement à l’artiste pour els raisons qu’évoquent Jérome.

      • mb on 5 mars 2010 at 16 h 04 min

        Oups ! C’est donc un article d’un autre… ça m’aurais étonné que tu écoute ça… ;) Finallement j’avais une commande à passer sur un site, j’ai donc ajouté un disque d’eux, surement plus produit, j’ai compris que ceci sont des démos ? Paypal ce sera pour plus tard, peur de me laisser tenter par des tas de trucs sur e.bay, lol.

      • KMS on 5 mars 2010 at 19 h 03 min

        Oui, c’est le principe des vases communicants, d’ailleurs c’est indiqué tout en bas :-)

  2. brigetoun on 5 mars 2010 at 11 h 08 min

    l’immatériel nous rendant l’artisanat

  3. anakin on 5 mars 2010 at 14 h 14 min

    Alors, il est de qui le texte finalement ?
    Parce qu’il n’est pas signé et qu’il y a écrit « par KMS » là-haut !
    Là-bas non plus la signature n’apparaît pas clairement, même si il y a le petit bout de texte qui explique le concept.

    • KMS on 5 mars 2010 at 14 h 18 min

      Va savoir.

  4. starsky on 5 mars 2010 at 16 h 18 min

    Si c’est pas la mort de la fonction auteur tout ça. Un peu de Michel Foucault le vendredi après-midi, ça ne fait de mal à personne.

  5. Jérôme on 5 mars 2010 at 16 h 20 min

    Non ce ne sont pas des démos, c’est un album original… mais enregistré en 8 pistes, ce qui est déjà haute définition !
    Je ne crois pas que l’on puisse acheter le disque autrement que comme ça. Je n’ai pas vérifié. La pochette qui apparaît dans Milles Feuilles est la photo noir et blanc collée dans le carton.

    • KMS on 5 mars 2010 at 19 h 03 min

      Ah je m’étais demandé si ce n’était pas une réédition puisque la pochette est différente. Non donc a priori.

    • mb on 5 mars 2010 at 21 h 54 min

      En faite j’ai confondu Ivory Palms avec le premier disque sur le site : « HAND-DRAWN CD:
      Peter and the Wolf – $15

      The original demos recorded with Dana & released as a collection of 12 songs. »

      Il n’y a pas Ivory Palms… sinon, des démos sont enrégistrés en studio généralement, non ?

      • KMS on 5 mars 2010 at 22 h 10 min

        Oh non maintenant les démos c’est enregistré à la maison directement en home studio sur l’ordinateur.

      • mb on 5 mars 2010 at 22 h 54 min

        Ah, la nouvelle technologie… je m’étais basé sur un groupe qui enrégistre ses idées sur des cassettes (si-si !) mais qui maquette en studio avec un ingenieur de son…

  6. PdB on 5 mars 2010 at 20 h 01 min

    la préhistoire… ? je me demande ce que viennent foutre là tous ces intermédiaires, tu vois, les directeurs artistiques, les attachées de presse, les graphistes, le monde moderne alors… ? ou alors la mode mondaine ? je ne sais pas bien… en tout cas, le plan vases co est chouette…

    • KMS on 5 mars 2010 at 21 h 25 min

      C’est comme tout le monde en fait ils essayent de manger alors faire ça ou autre chose…
      Ce qui est certain c’est que je n’ai jamais acheté autant de disques que depuis qu’il y a internet. Mais je suis un dinosaure (puisque tu parles de préhistoire).

  7. mlle d'enfer(t) on 5 mars 2010 at 22 h 36 min

    Du spectacle vivant on fait trop souvent des ordonnances parfaites. Alors même que l’on délaisse l’émotion et la simplicité qui la délivre au mieux. Cette musique extraite de son emballage candide rayonne. Plaisir (merci!)

  8. h on 6 mars 2010 at 12 h 14 min
    • KMS on 6 mars 2010 at 15 h 03 min

      C’est corrigé.

  9. Sophie K. on 6 mars 2010 at 22 h 39 min

    Moi bien contente de vous trouver en train de vase-communiquer autour d’un p’tit disque sympa. Bonsoir, Jérôme, et enchantée.
    (‘Soir Kimiou ! C’est joli ici, main’ant, dis donc, pfiouh…) :0)

    • KMS on 7 mars 2010 at 13 h 44 min

      Kouuaaaaa? Tu n’étais pas venue depuis que j’avais refait la déco? Pffffff :-)

      • Sophie K. on 7 mars 2010 at 19 h 39 min

        Ben non, j’ai un peu restreint le web pour cause d’overdose de taf et de manque de pêche ces derniers mois, de fait. Là, ça va mieux.

  10. Sophie K. on 6 mars 2010 at 22 h 42 min

    (Et ayant un nouvel ordi avec un BON SON, je peux enfin écouter sans problème la musique !!!)(j’y aurai mis le temps)(pff…)