453 Theresa (Sonic Youth)

8 janvier 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

453 Theresa : Sonic Youth : Theresa’s sound world (Album : Dirty 1992)

    (453)

Ca bloque. Pas à cause du froid. Ca bloque c’est tout. Pas moyen d’écrire.
Ce n’est pas le meilleur Sonic Youth, loin de là. Mais peut-on toujours être le meilleur. Le monde souffre de manière chronique de manque de modestie. Pas mon préféré non plus. Peu importe. Je l’ai juste mis trois fois depuis hier. Depuis trois jours je n’ai écouté que ça, des chansons de 1981, plein de chansons de 1981 et le Velvet Underground au réveil (et au coucher)(les deux étant liés)(The Quine Tapes Vol 1 et d’ailleurs le Vol. 2 et suivant c’est quand ils veulent comme dit Etienne). C’est tout.

Dirty donc. Parce que ça bloque. Le temps m’écrase aussi. Ca ne s’explique pas. Pourquoi Dirty, pas de raison valable, juste l’envie, la seule chose qui devrait compter. L’envie. Surtout quand ça bloque.
Parfois l’idée que je pourrais me satisfaire de peu de disques me traverse. Au lieu de cette boulimie jamais satisfaite. Tout le Velvet (officiel et officieux), Tout Sonic Youth, tous les Dylan ante Street Legal (non compris). Ca pourrait presque le faire. Juste ça. Même si c’est utopique. Avec les trois premiers Wire et Buzzcocks en prime. Et tout Robert Wyatt. Les trois premiers Red House Painters aussi. Ca marche par paquet de trois tout ça. Et puis les trois premiers… ok c’est utopique.

Dirty donc. Pas le meilleur. Et le monde sonore de Theresa. Qui c’est cette Theresa d’abord. On n’en sait rien. Juste trois fois depuis hier. Ca fait beaucoup de trois. Pour les arpèges du début sûrement et l’arrivée du chant de Thurston. Des trucs cachés entre les notes. En attendant que ça se débloque.

Tags :

Catégorie : 'til 1999, Obsessions

Comments are closed.