626 Listen, the snow is falling (Ben Frost)

6 janvier 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Ben Frost : Híbakúsja (Album : By The Throat 2009)

Adobe Flash Player

On est le matin il fait froid enfin pas trop dans le bureau. Un café du distributeur devant moi, pas très bon, les boissons de distributeur automatique ça n’est jamais bon, c’est peut être parce que si c’était bon, au bureau ça serait gâcher. Un nouvel album d’Adam Green va sortir et je m’en fous. On change, on évolue.
Il fait froid, les tuiles rouges du toit de la maison de l’autre coté de la rue dont je n’aperçois que le faîte en étant assis derrière mon bureau, sont blanches de givre. Les voitures l’étaient également tout le long du chemin.

Parfois je me souviens des vagues de froid des hivers 84/85/86, l’hiver c’est à cheval, du coup on ne sait plus vraiment l’année après tout ce temps passé. Je me souviens mais je ne me souviens pas de grand chose en fait. Juste quelques détails sans importance. Ce sont des souvenirs où je n’entends pas de musique.

Ils ont dit qu’il allait neiger. J’ai l’impression que quand la ville est recouverte de neige elle fait moins peur. Ce n’est sûrement qu’une illusion. Ben Frost au nom prédestiné vu la température. Sa musique pour un film inexistant. Ou quelque chose d’approchant. Trop de références cinématographiques dans les titres de l’album pour que ça ne soit pas le cas (ce Peter Venkman Part I & II sorti de Ghost busters, le sublime Leo needs a new pair of shoes tiré de Twin Peaks). Par instant sa musique c’est le bruit de grosses chaussures marchant dans la neige, ces craquements épais et graves. Ou les sons plus aigus des pellicules de glaces des flaques d’eau brisées sous le poids du corps.

Il y a des périodes où il faut de la musique instrumentale, comme si on ne supportait plus les rengaines habituelles, des musiques un peu plus sophistiquées, ignorant le format chanson, histoire de changer d’air, pour le dépaysement. Son disque, un des plus beaux de 2009, est de saison, enregistré en Islande, on imagine que les -3° d’ici sont là-bas simple habitude.

La musique de Ben Frost fait penser au Buveur de Lune de Goran Tünstrom. Elle pourrait en être la parfaite bande son. Mêmes ambiances lunaires et glacées.

Un autre café du distributeur, même mauvais, pour faire durer ce moment avant de se mettre au travail. Pour finir le disque de Ben Frost. Pour se promener en Islande ou dans un pays Nordique par la pensée et l’imagination quelques instants encore. On est encore le matin. Peut être qu’il neigera dans la journée, le ciel se couvre et se charge de nuages lourds.

Tags : , , , ,

Catégorie : Music of my mind

3 Responses to “ 626 Listen, the snow is falling (Ben Frost) ”

  1. Bengalolo on 15 février 2011 at 13 h 33 min

    Comme quoi je ne viens pas avec suffisamment d’attention ici car plus d’un an après je retombe dessus en ayant creusé le staff du dernier Colin Stetson dont Ben Frost a fait le mixage.
    Promis à l’avenir je ferais bien plus attention au son (parfois je me laisse emporter par les textes :p)

    • KMS on 15 février 2011 at 13 h 37 min

      Oui mais c’est bien aussi de découvrir après coup. Coller à l’actualité me fatigue, on ne prend plus le temps de la surprise ou de la découverte.

      • Bengalolo on 17 février 2011 at 13 h 20 min

        Carrément ma philosophie, du coup j’arrive bien souvent après la bataille (et rarement pendant le buzz ce qui est au final plus mal, parfois avant ce qui n’est pas déplaisant non plus). C’est parfois bien de laisser reposer les choses.