485 Le goût de la framboise (I love you but I’ve chosen darkness)

18 mars 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

I love you but I’ve chosen darkness : At last is all (Album : Fear is on our side 2006)

Le goût de la framboise écrasée sur mes lèvres sèches, les guitares électriques stratifiées dans le soleil et le bleu, un voile d’inquiétude sur les yeux, désirs rentrés, un autre matin encore un.

Poulet au citron, nouilles sautées, voix tremblées, extérieur gommé, des détails ajoutés sans suite en images saccadées, c’est fait de quoi une journée?

J’ai rêvé un instant être le tissu de ta robe ce matin, tendu sur tes seins, sur tes fesses. Couloir, pas feutrés, les électrons accélérés dans le bâtiment synchrotron, ions en collision, corps en fusion.

Ce disque pas encore sorti des marées de printemps, sons clairs, mélancolie brossée dans le sens des cordes. Attente. Bruissements étouffés, chocolat sous la langue, les murs du bureau comme un sablier, les grains de silice s’écoulant lentement, happé, aspiré. Par instant, ces courts-circuits rendant invisible, perte de signal, image brouillée. Un sentiment de précarité, de transparence en flou de bougé.

En fin d’après-midi, la schizophrénie m’a ramené à la maison.

Tags :

Catégorie : Music of my mind

Comments are closed.