490 Turn turn turn (Gomez)

29 mars 2009 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Gomez : We Haven’t Turned Around (Album : Liquid skin 1999)

Cette chanson de Gomez a ressurgi de nulle part après Zuma, sans raison. Une chanson humide avec une trainée de fumée persistante derrière elle.
On voyageait avec elle de ville en ville. Laissant des particules comme des poussières sur le pavé des rues, des lambeaux de peau sur les murs. Il faisait souvent froid alors il fallait se serrer.

On empruntait les sens interdit, franchissait la ligne jaune, tiré par la corde du désir du violoncelle. On fuyait, poussé par la voix qui disait la chute prochaine.
On s’effaçait petit à petit, à mesure des kilomètres et des particules dispersées par le vent. Partout il y avait des feuilles humides sur lesquelles on dérapait sans tomber, comme dans un rêve. Dans le ciel les nuages passaient en accéléré. On ne tournait pas toujours bien rond.

Le froid n’était pas le seul responsable des frissons. On s’illusionnait d’un soleil facile et factice. On mettait des lunettes noires pour ne pas déchirer le voile devant les yeux.
Le violoncelle tirait toujours dans son sillage l’odeur de la terre humide. Un matin de brouillard, comme par manque de souffle, il s’est arrêté dans un geste de renoncement et de lassitude.

Tags : ,

Catégorie : 'til 1999, Je me souviens

Comments are closed.