642 Bruit de fond (Cluster)

5 février 2010 Par KMS
Imprimer cette note Imprimer cette note

Cluster : Plas (Album : II 1972)

Adobe Flash Player

Les pensées brouillées par des bruits de fond incessant à 360°. Pollution sonore silencieuse. Trop de choses, là, en même temps, pour des neurones fatigués. Est-ce tout ce que l’on perçoit du monde extérieur quand on le comprend de moins en moins.

Sur la route en rentrant du bureau, tout à l’heure, sur un local de la municipalité ou de son opposition après tout peu importe, des affiches pour inciter au « débat », avec des guillemets obligatoires, Pour ou contre le tri sélectif?.

Laisser une pause pour permettre de bien mesurer la profondeur de la question. Pour ou contre le tri sélectif? Est-ce que l’on est seulement en état de se poser la question? A t’on encore le choix? On imaginera bien les citoyens drapés dans leur égoïsme écrasant, venant témoigner sur la complexité de ce tri, mais à quoi ça sert?. Le seul fait d’imaginer que la question puisse faire débat, le seul fait de la poser, l’imprimer, de l’afficher, donne une idée du chemin restant à parcourir. Chemin dont on peut douter foncièrement arriver au bout un jour (ou alors quand il n’y a plus sur la terre que du beurre fondu comme disait machin). On ne la regrettera pas l’humanité. On ne sera plus là pour ça de toute manière. Faut-il préciser qu’il s’agit d’une des pires communes de la « droititude » en île de france, juste derrière Neuilly, gérée par un de ces mauvais vendeurs de pizzas froides. Pas certain non plus que la « gauchitude » fasse « mieux » en matière de démagogie minable. Pensées en vrac, sans intérêt, mauvaise humeur vaine et inutile.

Bruit de fond. On en était aux bruits de fond. Il y a un bouquin de Don Delillo (du grand Don Delillo) dont c’est le titre français. Bruit de fond. Tiens il parle de pollution d’ailleurs ce bouquin, mais c’est sans rapport. De pollution et d’angoisses. Le titre anglais est White noise. Bruit blanc. Un peu ce que l’on entend par instant sur les bricolages électroniques de Cluster. Ce disque de science fiction du passé, sous ses apects brouillons et inquiétants, a des facultés apaisantes écouté à fort volume. Juste ce qu’il fallait.

Tags : , , , ,

Catégorie : 7 Tease, Ecoute s'il pleut

3 Responses to “ 642 Bruit de fond (Cluster) ”

  1. Bishop on 8 février 2010 at 18 h 44 min

    En s’en prenant sérieusement au débat, on pourrait ne pas être contre mais démolir la fausse bonne conscience qui se cache derrière tout cela. Militer pour de nouvelles normes au niveau des emballages par exemple serait tout de même plus efficace (arrêter de faire le tellement individuel qu’il y a deux fois plus de carton ou de plastique que de contenu).

    Sinon, étrangement, je suis pas trop à jour sur Cluster, je connais surtout leur collaboration avec Eno, faudrait que je corrige cela.

    • KMS on 8 février 2010 at 18 h 55 min

      C’est une cata les emballages. Et plus ça va, plus je trouve qu’ils commercialisent les produits en petites quantités (et donc plus d’emballages).

      Ce Cluster là est plus qu’indispensable. Les suivants sont excellents mais plus propres, plus « jolis ».

  2. Francky 01 on 14 février 2010 at 1 h 59 min

    Le tri sélectif, l’écologie, vaste débat…Plutôt pour et tu as raison. Dans notre société de (sur ?)consommation, de plus en plus d’emballages, forcément nocifs. Mais, comme le dit si bien notre empereur, « il faut relancer l’économie par la consommation ». Si tu veux être un bon citoyens, il faut CONSOMMER. Tu n’as plus d’argent : consomme ! Tu déprimes : consomme ! Tu veux paraitre : consomme ! Divisons ce mot : con. somme (de quoi, de tous ces cons ?).

    Sinon, cet album de Cluster est bon. A + +